Derrière les intermittents, le Medef cible tous les chômeurs

Non content de s’en prendre au prétendu coût du travail, le Medef s’en prend au « coût du chômage » ! Il voudrait abolir le régime d’indemnisation des intermittents du spectacle, qu’il dénonce comme trop avantageux par rapport au régime général – bien qu’il ait été déjà sévèrement dégradé en 2003.

Quelques-uns de ces artistes et techniciens visés par le Medef renvoient la balle en lançant une pétition en ligne pour réclamer eux aussi une abolition : celle du syndicat patronal.

C’est de l’humour. Pour mettre la grande bourgeoisie hors d’état de sévir il faudrait plus que cette riposte virtuelle. Il faudrait une riposte réelle, qui lui retire son contrôle sur l’économie.

http://www.lutte-ouvriere.org/notre-actualite/breves/article/derriere-les-intermittents-le

lien source et suite article

Kenya : l’USAID accusé de financer la déstabilisation du pouvoir

L’affaire est on ne peut plus sérieuse alors que le NSAC, rattaché à la présidence a demandé au gouvernement kenyan de convoquer des responsables de l’USAID.

Mais quels pourraient être les enjeux associés, me direz-vous ?

En septembre 2013, alors même que le Kenya venait d’être le théâtre d’une attaque terroriste particulièrement meurtrière à Westgate, les dessous de l’affaire pouvant réserver quelques surprises, nous vous indiquions que Nairobi était en train de remettre en cause la suprématie du dollar, en se tournant tout particulièrement vers le yuan chinois. Le Kenya souhaiterait en effet prochainement héberger une chambre de compensation pour la devise de l’Empire du Milieu au sein de sa Banque centrale; ce qui, le cas échéant – serait une première sur le continent africain. Ceci pouvant expliquer cela …

http://www.leblogfinance.com/2014/02/kenya-lusaid-accuse-de-financer-la-destabilisation-du-pouvoir.html#comment-99859

lien source et suite article

Les autorités US détruisent les « flûtes » d’un musicien marocain, pourquo i?

Le musicien marocain Boujemaa Razgui, a été « terrassé » par un comportement inattendu, de la part des agents de la « Transportation Security Administration » (TSA), l’agence américaine de sécurité dans les transports, créée après les événements du 11 septembre…

source

http://www.art19.ma/index.php/divers/1976-les-autorites-us-detruisent-les-flutes-d-un-musicien-marocain-pourquoi

Les États-Unis, premiers financiers mondiaux du terrorisme

La première semaine de la Conférence de paix de Genève 2 aura été pleine de rebondissements. Malheureusement, le public occidental n’en a pas été informé, victime de la censure qui l’opprime.

C’est en effet le principal paradoxe de cette guerre : les images sont l’inverse de la réalité. Selon les médias internationaux, le conflit oppose d’un côté, des États réunis autour de Washington et de Riyad qui prétendent défendre la démocratie et conduire la lutte mondiale contre le terrorisme, de l’autre la Syrie et ses alliés russes, inhibés à force d’être diffamés en dictatures manipulant le terrorisme.

Si tout le monde est conscient que l’Arabie saoudite n’est pas une démocratie, mais une monarchie absolue, la tyrannie d’une famille et d’une secte sur tout un peuple, les États-Unis ont l’image d’une démocratie et mieux encore du « pays de la liberté ».

source

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-Etats-Unis-premiers-financiers-mondiaux-du-terrorisme-23203.html

Les États-Unis, premiers financiers mondiaux du terrorisme

Depuis la guerre d’Afghanistan contre les Soviétiques, de nombreux auteurs ont mis en évidence le rôle des États-Unis dans le financement du terrorisme international. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, il ne s’agissait que d’actions secrètes, jamais assumées sur le moment par Washington. Un pas décisif a été franchi avec la Syrie : le Congrès a voté le financement et l’armement de deux organisations représentant Al-Qaïda. Ce qui était jusque-là un secret de polichinelle devient désormais la politique officielle du « pays de la liberté » : le terrorisme.

source

http://www.voltairenet.org/article181987.html

Publication des images de marines en train de brûler des prisonniers irakiens (+ les Photos)

TMZ des images chocs … REDRUM …

histoireetsociete

torture 1
Le quotidien américain TMZ a publié une série d’images, et a averti ses lecteurs de leur violence , puisqu’elles montrent la brutalité et le sadisme de leurs marines.

Le Pentagone a déclanché une enquête après qu’aient été publiées une série de photographies qui sont présumées montrer des soldats américains en train de brûler des cadavres d’Irakiens durant l’occupation en Iraq.

Les images ont été publiées ce mercredi sur la page web de « TMZ », qui a réussi à obtenir 41 photos de ces actes qui sont intervenues dans Faluya en 2004 lors de l’occupation de l’Iraq par les États-Unis. Le site web n’a publié que huit des images, y compris celles dans lesquelles les visages de présumés marines Américains sont vu en train d’asperger d’essence ou de produits chimiques sur des corps inertes pour les faire flamber ensuite.

‘ TMZ ‘ affirme qu’il ne publie pas le reste du matériel qu’il…

View original post 249 mots de plus