La Syrie, l’Ukraine et le monde nouveau


Ce qui s’est passé en Ukraine est le résultat d’une décision américano-européenne, prise depuis un certain temps, d’asséner un coup dur à la Russie au cœur de sa sphère d’influence stratégique [1]. L’Ukraine est d’une grande importance sur les plans économique et militaire pour la Russie. Située entre l’Asie et l’Europe de l’Est, elle constitue un de ses rares accès aux eaux chaudes, avec la flotte de la Mer noire, basée en Crimée. C’est par l’Ukraine, aussi, que passe les gazoducs, qui alimentent l’Europe en gaz russe.
Il va sans dire que le coup d’Etat américano-européen en Ukraine est totalement anticonstitutionnel et n’a rien de démocratique, ni de pacifique. Il constitue une violation flagrante de l’accord conclu sous l’égide des ministres européens des Affaires étrangères entre le président Viktor Ianoukovitch et l’opposition. Les empreintes des services de renseignement états-uniens et européens apparaissent clairement dans les événements qui ont conduit à l’éviction de Ianoukovitch, lequel a trouvé refuge en Russie.
Cette escalade occidentale face à la Russie a pour but d’imposer à Moscou les règles du nouveau partenariat international, dirigé par les États-Unis, conformément au concept de Richard Haas, président du Council of Foreign Relations [2].
Ces développements placent la Russie devant le défi de défendre sa sécurité nationale et ses intérêts supérieurs, ainsi que sa conception du partenariat international entre elle et les États-Unis.

http://www.voltairenet.org/article182434.html

lien source et suite article

Washington coordonne la guerre secrète contre la Syrie


Le Conseil de sécurité nationale des États-Unis a réuni les dirigeants des services secrets des principaux États participants à la guerre secrète contre la Syrie, révèle le Washington Post . Le séminaire de deux jours s’est tenu pendant la conférence de paix de Genève 2 bien qu’elle stipule dans son invitation que toutes les parties s’engagent à faire cesser la violence. Étaient au moins présents l’Arabie saoudite, la Jordanie, le Qatar et la Turquie. La secrétaire nationale de sécurité, Susan Rice, a reçu (…)

http://www.voltairenet.org/article182252.html

lien source et suite article

Une famille de chrétiens syriens massacrée en Égypte


Le massacre s’est accompli dimanche dernier dans l’appartement qu’occupait, depuis des années, une famille de chrétiens syriens dans le quartier d’Al-Ibrahamya d’Alexandrie. Des inconnus se sont introduits ce jour-là dans le domicile de cette famille et ont tué les quatre personnes présentes : le père, âgé de 44 ans, la mère, âgée de 35 ans, leur fils Michael âgé de 6 ans et le frère de l’épouse.

http://www.contre-info.com/une-famille-de-chretiens-syriens-massacree-en-egypte

lien source et suite article