Accord commercial Europe – États-Unis : la région Ile-de-France demande l’arrêt des négociations


C’est la première région française à s’opposer au futur accord commercial entre l’Union européenne et les États-Unis. Les négociations sont actuellement en cours pour un « marché transatlantique » qui concernerait plus de 800 millions d’habitants et la moitié du PIB mondial (lire notre enquête, Accord Europe – États-Unis : que nous réserve la plus grande zone de libre-échange du monde ?). La région Ile-de-France, dont l’économie représente 5 % du PIB européen, a adopté le 14 février une délibération pour demander l’arrêt des négociations de ce Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) [1]. Elle s’est également déclarée « zone hors TTIP ».

Cette délibération à l’initiative du groupe Front de Gauche (Parti de gauche et Alternatifs) a été soutenue par le groupe EELV. Le Parti socialiste n’a pas pris part aux votes. « C’est un désaveu pour tous ceux qui ont choisi de négocier dans le dos des citoyens : la Commission européenne mais aussi le président Hollande qui vient de déclarer qu’il fallait « aller vite » sur ce dossier pour empêcher que le peuple ne s’en saisisse », souligne le Parti de gauche.

Des collectivités directement concernées par cet accord commercial

source

http://www.brujitafr.fr/article-accord-commercial-europe-etats-unis-la-region-ile-de-france-demande-l-arret-des-negociations-122598628.html

L’Iran envoie des navires de guerre vers les États-Unis


Le commandement de la Marine iranienne a annoncé samedi avoir envoyé des navires de guerre au large des côtes américaines, rapporte l’agence Fars. « Les navires de la Marine iranienne ont déjà mis le cap sur l’océan Atlantique en passant au large de l’Afrique du Sud. La flotte iranienne s’approche de la frontière maritime des États-Unis. Cette manœuvre constitue un message », a indiqué le commandant des forces navales iraniennes dans la Caspienne Rezaei Haddad cité par l’agence. Les relations (…)

source

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Iran-envoie-des-navires-de-guerre-vers-les-Etats-Unis-23312.html

Les États-Unis, premiers financiers mondiaux du terrorisme


La première semaine de la Conférence de paix de Genève 2 aura été pleine de rebondissements. Malheureusement, le public occidental n’en a pas été informé, victime de la censure qui l’opprime.

C’est en effet le principal paradoxe de cette guerre : les images sont l’inverse de la réalité. Selon les médias internationaux, le conflit oppose d’un côté, des États réunis autour de Washington et de Riyad qui prétendent défendre la démocratie et conduire la lutte mondiale contre le terrorisme, de l’autre la Syrie et ses alliés russes, inhibés à force d’être diffamés en dictatures manipulant le terrorisme.

Si tout le monde est conscient que l’Arabie saoudite n’est pas une démocratie, mais une monarchie absolue, la tyrannie d’une famille et d’une secte sur tout un peuple, les États-Unis ont l’image d’une démocratie et mieux encore du « pays de la liberté ».

source

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-Etats-Unis-premiers-financiers-mondiaux-du-terrorisme-23203.html

Les États-Unis, premiers financiers mondiaux du terrorisme


Depuis la guerre d’Afghanistan contre les Soviétiques, de nombreux auteurs ont mis en évidence le rôle des États-Unis dans le financement du terrorisme international. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, il ne s’agissait que d’actions secrètes, jamais assumées sur le moment par Washington. Un pas décisif a été franchi avec la Syrie : le Congrès a voté le financement et l’armement de deux organisations représentant Al-Qaïda. Ce qui était jusque-là un secret de polichinelle devient désormais la politique officielle du « pays de la liberté » : le terrorisme.

source

http://www.voltairenet.org/article181987.html

Etats-Unis : ces vielles lois farfelues qui ont toujours cours


Réseau International

A côté de certaines de ces lois, la charia la plus caricaturale devient progressiste…

Il y a de tout, des plus hilarantes aux plus débiles. Certaines sont si ahurissantes qu’on se demande ce qui a bien pu les faire mettre en place.

Retenez-en quelques-unes, pour épater votre tablée en ces jours de fêtes de famille.  

View original post 2 642 mots de plus