Le blasphème – Un délit politique plus que religieux – Herodote.net

« Le blasphème (injures impliquant Dieu et ses saints) et le sacrilège (profanation d’objets sacrés) n’ont jamais été formellement réprimés par l’Église catholique. C’est seulement à la fin du Moyen Âge et à partir du XVIe siècle, avec l’émergence des États nationaux, que les gouvernants ont vu l’intérêt d’instrumentaliser ces délits à des fins personnelles ou politiques. »

https://www.herodote.net/Un_delit_politique_plus_que_religieux-synthese-2795-83.php

 https://tinyurl.com/y6x2hb57 News