PION : Définition de PION

extrait:

B. − Loc. verb. fig., fam.Damer le pion à qqn. V. damer1B.
(N’)être (qu’)un pion (sur l’échiquier). Être manoeuvré, manipulé. Il m’a fallu du temps pour comprendre que le progrès ne va pas vite, et que c’est déjà beaucoup demander si l’on prétend à être autre chose qu’un pion sur l’échiquier de nos Messieurs (Alain,Propos, 1929, p.848).
Pousser un pion (sur l’échiquier). Obtenir un avantage sur un adversaire; manipuler quelqu’un dans un sens qui vous est favorable. Les nEP [non-émotifs primaires] (…) n’immolent pas leurs victimes, comme les précédents, à quelque vue de longue portée, mais à un échiquier d’intrigues au jour le jour dont la ruse et la duplicité poussent les pions (Mounier,Traité caract., 1946, p.493).V. échiquier ex. 3.

https://www.cnrtl.fr/definition/pion

https://wp.me/p62nwL-if1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s