Victime d’un vampire ?

Gavroche 60

vampireDans la nuit du dimanche au lundi, Jean Painlevé terminait, dans les laboratoires des Arts et Métiers, le montage de son film Le Vampire, qui va être présenté le 14 octobre au Congrès du Film scientifique.

Dans son documentaire où sont écrites les étrange et nocturnes mœurs de ces bêtes nourries de sang, le savant avait intercalé plusieurs fragments du film Nosferatu le Vampire, réalisé il y a plus de vingt ans par le célèbre metteur en scène Friedrich Wilhelm Murnau. Cette production avait, à l’époque, défrayé la chronique, non seulement pour l’audace de sa réalisation, mais encore à cause de mystérieuses coïncidences dans le déroulement de
certains événements.
nosferatuOn voyait en effet, dans ce film, le vampire Nosferatu quitter son navire où sévissait la peste, en rade d’un port nordique, portant son cercueil sur ses épaules. Murnau mourut en Californie, mais son corps, rapatrié en Allemagne, resta à bord…

Voir l’article original 278 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s