Antarctique : une mystérieuse source radioactive découverte sous la glace

Aphadolie

Antarctique - 1

Photo : pour illustration

L’Antarctique est un continent surprenant. Au temps des dinosaures, il était verdoyant et grouillant de vie. Aujourd’hui, il est recouvert d’une épaisse couche de glace. Et sous cette couche de glace se cachent des mystères que les chercheurs découvrent au fil de leurs missions. Cette fois, une source de chaleur qui provoque une fonte basale de l’inlandsis.

On appelle parfois l’Antarctique le Continent blanc. Car l’Antarctique cache sous son épaisse couche de glace, une véritable croûte continentale. Ce n’est « que » depuis quelque 14 millions d’années que ce continent s’est mué en inlandsis, comprenez en un continent recouvert presque à 100 % de glace. Et c’est à l’est que l’on trouve les plus anciens vestiges continentaux. Ils forment ce que les géologues appellent un craton, un morceau de croûte terrestre solide et épais.

Tellement solide et épais qu’il est difficile d’imaginer qu’il puisse laisser passer…

Voir l’article original 562 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s