L’économie collaborative, l’avenir de l’emploi et le «post-capitalisme» (1) – l es 7 du quebec

En résumé, la soi-disant économie « collaborative », loin de marquer l’avènement d’une nouvelle ère de collaboration, d’égalité et de propriété commune, n’est que l’excroissance d’un capitalisme parasitaire, excroissance parée d’un peu de rouge à lèvres pour la rendre plus attirante. Comme les prostituées qui cachaient les symptômes de leur maladie avec du maquillage, transformant leurs boutons en grains de beauté, le capitalisme pourrissant, en pleine décadence, essaye de travestir ses caractéristiques les plus abjectes en objet de vénération.

http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/leconomie-collaborative-lavenir-de-lemploi-et-le-post-capitalisme-1ere-partie/

Cerveau archaïque et spiritualité

un équilibre si précaire … entre implosion et explosion !

COMMENT NOUS DONNER UN SENS ?

Il y a de la pensée, il y a de l’abstraction, il y a de la création, il y a de l’esprit.

Il y a de la matière, il y a de la chair, il y a de la vie, il y a du besoin, il y a de l’animalité.

L’humain est infiniment plus que de la matière, il pense. Et ce n’est pas rien de penser.

L’humain est infiniment plus que de l’esprit, il vit. Et ce n’est pas rien de vivre.

Être humain, c’est être un mélange fulgurant de matière et d’esprit, d’inconscience et de conscience, de vie biologique et de vie culturelle.

Et tout l’art d’être humain, réside dans la possibilité de vivre et de faire vivre sa matérialité, sa biologie, sa socialité tout autant que la pensée, l’art, la culture, la spiritualité.

Voir l’article original 284 mots de plus