SERGE PEY. La poésie dangereuse d’un poète déraisonnablement subversif, donc absolument indi spensable | L’Humanité

https://www.humanite.fr/blogs/serge-pey-la-poesie-dangereuse-dun-poete-deraisonnablement-subversif-donc-absolument
=
Je viens de recevoir un bouquin au titre rebutant : « Mathématique générale de l’infini » (Poésie/ éd. Gallimard, NRF, Paris, 2018). Peu enclin aux maths célestes, je m’apprête à le ranger dans le rayon « peut attendre». Au moment de le sacrifier, le nom de l’auteur m’apparaît en rouge : Pey, un nom qui claque au vent comme un drapeau rouge et noir par temps de mistral.
=
Pour mieux vivre. Le reste, Serge Pey en fait la matière de sa « mathématique générale de l’infini », le désir d’embrasser l’infini, et de le transformer, pour le rendre meilleur, plus poétique, donc plus humain.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s