Le modèle américain d’Hitler – Des lois « Jim Crow » aux lois de Nuremberg – Herodote.net

Le nazisme a mûri sur un terreau propice ainsi que le rappelle l’historien Johann Chapoutot dans la préface de l’édition française : « Ne nous trompons pas de perspective : les nazis de 1933 ou de 1935 ne sont pas ceux de 1941, 1943 ou de 1945. Les nazis sont dans un premier temps parfaitement fréquentables car ils disent, certes plus fort, plus rudement et plus violemment, des choses que l’on pense et que l’on dit ailleurs… »

L’auteur montre que les lois raciales de Nuremberg de 1935 ne sont ni une anomalie, ni une incongruité, ni même une génération spontanée. « Elles sont pensées, dites et promulguées dans un monde commun habité par les nazis allemands, les sociaux-darwinistes britanniques, les eugénistes scandinaves et français et – pour ce qui l’occupe ici – par les citoyens des États-Unis qui ne trouvaient généralement rien, ou peu de choses, à redire aux lois dites Jim Crow ».

=
source (s) voir lien (s) ci-dessous.
=
https://www.herodote.net/Des_lois_Jim_Crow_aux_lois_de_Nuremberg-article-1710.php
=

=
http://tiny.ph/ShH1 -> Article 19
=
http://tiny.ph/mDxa -> régression
=
http://tiny.ph/Q9mI -> Article 35
=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
=
http://tiny.ph/TOvn -> Yuka
http://tiny.ph/BR8p -> Open Food Facts
=

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s