Fosses communes, disparitions forcées, affaire « Renée Lafont »… : l’Espagne hors la loi . Une exception macabre, selon Amnesty International | L’Humanité

Selon les estimations actuelles, études, recherches, il reste en Espagne, dans 2052 fosses communes recensées, entre 115 000 et 150 000 suppliciés, victimes du franquisme, dont les squelettes s’entassent dans ces fosses communes, près ou dans les cimetières. Les phalangistes fusillaient le plus souvent contre les murs des cimetières.

Selon l’historien Julian Casanova, plus d’un million de personnes furent victimes de la répression (globalement de classe). De nombreuses villes possèdent des fosses communes de plusieurs milliers de corps : deux mille dans chaque cimetière de Cordoue. N’importe quelle province du sud-ouest de l’Espagne, compte plus de « disparus » que le Chili. Le franquisme ne fut pas un simple « golpe » suivi d’une dictature « comme les autres », mais l’application programmée, méthodique, systématique, d’un plan d’extermination de l’Espagne « Républicaine », incarnation du mal absolu.

=
source (s) voir lien (s) ci-dessous.
=
https://www.humanite.fr/blogs/fosses-communes-disparitions-forcees-affaire-renee-lafont-lespagne-hors-la-loi-une-exception
=

=
http://tiny.ph/OAJR -> Danakil Médiatox
=
http://tiny.ph/mDxa -> régression ?
=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
=
http://tiny.ph/TOvn -> Yuka
http://tiny.ph/BR8p -> Open Food Facts
=

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s