La marine chinoise aux portes de l’OTAN

Strategika 51

Tandis que la marine US focalise ses efforts sur un éventuel endiguement de la Chine au Pacifique, Pékin lorgne la corne de l’Afrique orientale et la Mediterranée.

L’ouverture d’une base navale chinoise à Djibouti a coïncidé avec la présence de navires de guerre chinois au large de la Syrie en Mediterranée orientale (dans le cadre d’exercices conjoints avec la marine russe) et, fait nouveau, en Baltique!

Les navires de guerre chinois arrivés en mer Baltique pour un exercice conjoint avec la Russie ont été surveillés par la Royal Navy et des navires danois et néerlandais. Si les trois navires de surface ont bien été aperçus, aucune trace des deux submersibles chinois qui ont réussi à traverser la Manche et évoluer en mer Baltique sans être détectés par l’OTAN.

Pékin poursuit-il une stratégie de changement de flanc (Fanbían) pour réduire la pression en mer de Chine orientale en allant sonder les…

Voir l’article original 49 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s