Vladislav Khodassévitch – Je vais, à pleins poumons…

BEAUTY WILL SAVE THE WORLD

Je vais, à pleins poumons
Aspirant les marais,
La faim me rend léger,
L’inspiration, plus gai.

Quoi de plus merveilleux :
S’enliser et chanter…

*

Иду, вдыхая глубоко
Болот Петровых испаренья,
И мне от голода легко
И весело от вдохновенья.

Прекрасно – утопать и петь…

1921

***

Vladislav Khodassévitch (Moscou, Russie 1886-1939)Poésie (Circé, 2016) – Traduit du russe par Henri Abril

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s