Russie : la guerre du gaz dans les Balkans est-elle perdue pour Moscou ?

civilwarineurope

La guerre du gaz dans les Balkans est silencieuse, mais cette lutte d’influence entre Russie et Occident pèse sur l’avenir de cette région fragile du sud-est de l’Europe, selon les experts.

Moscou accumule les revers dans cette région. Slave et orthodoxe, le Monténégro vient de rejoindre l’Otan. En Macédoine, le nouveau pouvoir social-démocrate semble tenté et s’éloigne des penchants prorusses du pouvoir de droite précédent.

Si l’Europe a clairement l’avantage en termes d’investissements dans les économies locales, la Russie dispose d’un atout: la carte énergétique. Le gaz représente un quart de la consommation énergétique de l’Union européenne. Or, en 2016, le géant russe Gazprom disait fournir le tiers du gaz consommé en Europe.

Dans les Balkans, la dépendance au gaz est appelée à s’accroître avec la diminution de la production d’électricité par les centrales à charbon, exigée par l’Union européenne. La Croatie est déjà membre de l’UE, les autres pays…

View original post 571 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s