« L’emmarchisme ou la dictature en fascicules », par Bruno Adrie

In cauda venenum

Dans son édition du 12 juillet, Le Canard Enchaîné nous apprend que l’article 16 du règlement intérieur du groupe des députés emmarchistes interdit à ses membres de signer des amendements ou des propositions de lois « issus d’un autre groupe parlementaire ». Si un député refusait d’être télécommandé, il pourrait se trouver banni de l’emmarchienne communauté.

Ça fait des années que les synarques d’aujourd’hui se demandent comment interrompre des processus démocratiques qui les font trépigner et ralentissent leur enrichissement, ça fait depuis la crise qu’ils se demandent comment instaurer une dictature faisant le jeu de l’Allemagne et accroissant leurs rentes. 

Mais impossible de trouver, dans le paysage politique, une figure tutélaire qui aurait gagné la bataille de Verdun, impossible de trouver un sauveur capable de déplacer le gouvernement dans une ville d’eaux, de mettre un terme à la cinquième République et d’instaurer un gouvernement d’union nationale avec un buste de maréchal comme…

View original post 321 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s