« Depuis rien », par Bruno Adrie (nouvelle)

Nouvelle tirée de mon recueil intitulé Sous ton nom, Liberté, j’écris mon nom.

In cauda venenum

Nouvelle que je dédie à Slobodan Despot, suite à la présentation de son roman Le rayon bleu (Gallimard) à la librairie Kléber de Strasbourg samedi 17 juin.


Si vous me demandez depuis combien de temps je vis ici, je ne saurai répondre car le temps n’existe plus pour moi et c’est comme si je n’avais jamais existé moi-même ailleurs que dans cette absence du temps, dans cet exil de la durée sans laquelle le devenir n’est plus, aucun projet ne peut naître, aucun espoir ne peut fleurir. Qu’espérer dans ma situation ? Rien. Je n’espère rien, je n’attends rien, pas même qu’on vienne me sauver, m’arracher à cette prison dans laquelle je vis depuis… mais y a-t-il un depuis, depuis que le temps s’est éteint, le temps, cette invention de la conscience ?

Je ne suis plus un homme. Comment pourrais-je l’être, humain, dans ce corps qui ne l’est plus et qui a…

View original post 1 750 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s