Serge Pey – Quand je parle de tes poèmes à un imbécile…

BEAUTY WILL SAVE THE WORLD

Quand je parle
de tes poèmes
à un imbécile
c’est comme
si je pissais
face au vent
en voulant que le vent
change de direction

Les imbéciles sont
vraiment nombreux
sur terre

Sûrement plus nombreux
que les poèmes
que tu écris

Un imbécile ne porte
pas de montre
mais décide de l’heure
quand on parle de toi

Un imbécile
peut diviser par zéro
ton espérance

Un imbécile peut faire
pleurer les oignons
quand il parle
de son suicide
en affirmant
qu’on l’assassine

Un imbécile
feint d’ignorer
la vérité en truquant
une photo de la poésie

Pour un imbécile
mille exemples
ne servent à rien
et un seul mensonge
prouve tout

Un imbécile peut dire
qu’un monstre
recrute des milliers d’anges
dans son armée

Un imbécile peut déclarer
que ce texte
n’est pas un poème

Quand la tartine
d’un poète tombe
l’imbécile croit que la confiture
change de côté
quelque part

View original post 202 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s