« Macron et le choc de confiance », par Bruno Adrie

http://tiny.ph/Q9mI –>> Article 35 et déclaration.

In cauda venenum

Quand il veut faire passer une loi par ordonnance et pendant l’été, lorsqu’il veut faire avaler un ou plusieurs diktats par le demos, l’ex-conseiller chouchou de Hollande, l’ex-ministre de l’économie (chouchou de Hollande), le candidat chouchou des médiacrates (et de Hollande), le président trop peu élu chouchou du CAC40 (et de Hollande), le costard présidentiel à pas cher, le mari de sa femme à mollets tendons hâlés, le pêcheur d’anguilles à manchettes et amateur de lingettes parfumées, l’égosillé des tribunes accueilli par SMS, le torturé bras en croix des cordes vocales, l’amateur surexcité de projets gueulards ne parle par de mesures antidémocratiques ou dictatoriales, il ne parle pas de coup d’Etat, de confiscation du bien commun en faveur de ses amis les mieux-nantis. Non, il parle de « choc de confiance ».
Je propose dorénavant qu’on parle du choc de confiance du 11 septembre 1973 au Chili et de bien d’autres…

View original post 110 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s