Jean-Claude Michéa : George Orwell est l’un des précurseurs de la décroissance


COMITÉ ORWELL

Jean-Claude Michéa est philosophe. Il fait dans ses livres une critique globale du libéralisme, aussi bien contre son versant économique que culturel. Parmi ses ouvrages : Impasse Adam Smith (Climats, 2002), Les mystères de la gauche (Climats, 2013) et son dernier livre paru en janvier, Notre ennemi le capital (Climats, 2017). Il propose comme alternative au libéralisme un socialisme reposant sur le concept orwellien de common decency, c’est-à-dire de décence commune. Dans cet entretien, Jean-Claude Michéa montre toute l’actualité de la pensée de George Orwell, auquel il a consacré deux essais : Orwell éducateur (Climats, 2003) et Orwell, anarchiste tory (Climats, 1995). Il aborde également dans la deuxième partie la candidature d’Emmanuel Macron, ainsi que le Brexit et l’élection de Donald Trump.

Simon Leys écrit dans Orwell ou l’horreur de la politique : « aujourd’hui, je ne vois pas qu’il existe un seul écrivain dont l’œuvre pourrait nous être d’un usage…

View original post 2 414 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s