L’histoire de Luigi à qui l’administration française interdit de procréer parce qu’il a 69 ans

Journalisme et Santé Publique

Bonjour

C’est une première à laquelle on n’ose croire. Une première judiciaire, médicale et éthique avec pour cadre le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Elle est, fort heureusement, rapportée par  Le Parisien (texte et vidéo) (Carole Sterlé).

Soit l’histoire de Luigi, journaliste italien, 69 ans, qui vit dans un modeste pavillon de Seine-Saint-Denis avec son épouse de 33 ans. Luigi a déjà deux enfants d’un premier lit.  Le couple souhaitait avoir un enfant, peut-être plusieurs – un projet contrecarré par une « faible réserve ovarienne ».  En 2013 un programme de procréation médicalement assistée commence alors dans une clinique francilienne. On découvre alors chez Luigi une affection dont le traitement conduira à une stérilité définitive. Il effectue alors, comme c’est l’usage si l’homme le souhaite, un dépôt de sperme dans un centre spécialisé parisien.

Histoire d’amour

Luigi se rétablit. On lui aurait fait comprendre que son espérance de vie était trop…

View original post 463 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s