Michel Onfray : vie et mort de la civilisation judéo-chrétienne

Nirire, ni pleurer, mais comprendre. Dans son nouveau livre, Décadence (paru chez Flammarion), Michel Onfray refuse également l’optimisme et le pessimisme, pour donner une lecture tragique, c’est-à-dire s’efforçant de voir le réel tel qu’il est, de ce que fut la civilisation judéo-chrétienne, née d’une fable puisque selon lui Jésus-Christ n’aurait jamais existé. Comme toutes les religions, le christianisme est « une secte qui a réussi » par le recours à la force et à la violence, mais la déchristianisation laisse derrière elle un vide vertigineux. L’Islam et le transhumanisme s’élèvent sur les ruines de la civilisation judéo-chrétienne.

Pouvez-vous expliquer quel est votre schéma vitaliste concernant la vie et la mort des civilisations, et quel lien faites-vous entre civilisation et religion ?  

    C’est un schéma post-marxiste, donc post-mécaniciste, post-matérialiste, du moins postérieur à un matérialisme simpliste et positiviste. Je pars du principe que le vivant fait la loi, y…

View original post 1 193 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s