Lettre ouverte


http://tiny.ph/1etZ servitude volontaire

Combat

Je m’adresse à vous, en ce jour, non pas pour clamer haut et fort ma haine envers les policiers, ni même pour stigmatiser le corps d’état dans son ensemble, mais pour que chacun puisse comprendre cette jeunesse qui se sent révoltée et stigmatisée par certains actes commis par les forces de l’ordre. Les violences policières constituent un thème clivant, tant au niveau idéologique que politique d’où la difficulté d’en faire une analyse. Mais le clivage entre la population et les policiers s’avère également être générationnel et ethnique. Un rapport du CNRS de juin 2009 dénonce le contrôle au faciès et pointe du doigt le fait qu’un « jeune » ait 11 fois plus de chances d’être contrôlé, une personne identifiée comme étant musulmane 8 fois et un individu noir 6 fois plus de chance de l’être. Il s’agit là d’une violence incessante, qui fait reposer sur des apparences, des soupçons de culpabilité.

View original post 559 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s