Les fraudes électorales en Algérie et la caution de l’Union européenne


parti-udm

L’Union européenne s’apprête, une nouvelle fois, à apporter sa caution aux prochaines fausses élections législatives du 4 mai. L’UE ne peut ignorer que la fraude électorale est devenue une tradition héritée de la colonisation. En avril 1948, une énorme opération de trucage des élections est organisée au Second collège en faveur des administratifs. Le grand parti nationaliste, le MTLD, de Messali Hadj n’obtient, à l’étonnement général, que 9 sièges sur 60 (15%), alors que les administratifs en raflent 42 (70%).

View original post 153 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s