Vers une pénalisation du franchissement de la frontière

C’est l’histoire d’un homme
qui tombe d’un immeuble de 50 étages.
Au fur et à mesure de sa chute,
pour se rassurer, il se répète:

« Jusqu’ici, tout va bien. »
« Jusqu’ici, tout va bien. »
« Jusqu’ici, tout va bien. »

Mais l’important, c’est pas la chute.
C’est l’atterrissage…


https://www.youtube.com/watch?v=DFsZH8tmSKI

Passeurs d'hospitalités

Le 4 août, un exilés soudanais, Abdul Rahman Haroun, a traversé le Tunnel sous la Manche à pied, et a été arrêté côté britannique. Il a été arrêté et placé en détention provisoire en attendant son procès, qui aura lieu le 4 janvier 2016. Il est poursuivi en vertu d’une loi de 1861 réprimant le dommage intentionnel créé par l’obstruction des voies de chemin de fer. Deux autres exilés ont depuis passé la frontière par le même chemin et ont également été arrêtés.

Côté français de la frontière, les exilé-e-s qui sont arrêté-e-s dans le port peuvent être placé-e-s en retenue administrative, pour vérifier la régularité de leur séjour, avant un éventuel placement en centre de rétention. Les personnes arrêtées dans le périmètre du Tunnel sous la Manche sont par contre placées en garde-à-vue pour le délit de « pénétration ou circulation illicite sur une voie ferrée ou…

Voir l’article original 364 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s