ETAT ISLAMIQUE. 700 britanniques dans l’EI: David ‪Cameron‬ veut (enfin) combattre ‪Daesh‬

« No nos representan !», « Ils ne nous représentent pas ! »

http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf

Allain Jules

Cameron
Londres veut intervenir plus contre les djihadistes. La belle blague. David Cameron souhaite que la Grande-Bretagne intervienne plus en Syrie et en Irak…pour lutter contre Daesh. A moins que côté syrien, comme par le passé, ce soit avec des intentions malsaines…

Voir l’article original 315 mots de plus

Etats-Unis/Israël: Les signes d’une politique commune, dès 2008, pour éliminer les figures-clés du régime syrien et de ses alliés

« No nos representan !», « Ils ne nous représentent pas ! »

http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf

Wikileaks Actu Francophone

Syria.BasharAlAssad.02Photo: Affiche avec le portrait du président Assad, avec l’inscription « Que Dieu protège la Syrie » (2006).

Dans des révélations récentes de The Intercept, on apprend que la mort mystérieuse d’un général de Bachar al-Assad, en 2008, a été opérée par les services secrets israéliens, d’après des documents émanant de la NSA américaine. Mais cette mort et cet assassinat, replacés dans un contexte politique plus large, font voir d’autres choses importantes: le rapport conflictuel entre la Syrie et Israël, l’intérêt commun de certains pays (Etats-Unis, Arabie Saoudite, Qatar, Turquie) pour faire tomber le régime Assad, mais aussi les défaillances internes au régime syrien, les purges au sein des services secrets et la fissuration d’un système qui allait tomber irrémédiablement vers une guerre généralisée.

C’est cette fissuration de l’intérieur qui a conduit à la situation actuelle en Syrie et qui a facilité l’expansion de la guerre, du chaos et de la…

Voir l’article original 1 579 mots de plus

DELIRIUM TREMENS. France – Arabie saoudite: plage privatisée pour les vacances du roi Salman

« No nos representan !», « Ils ne nous représentent pas ! »

http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf

Allain Jules

saoud

Sous haute instruction de l’Elysée, le sous-préfet de Grasse, Philippe Castanet, malgré les protestations de ses administrés, a décidé d’interdire une plage publique pour le roi d’Arabie saoudite. Raison évoquée: la sécurité. Comme nous l’annoncions récemment, cette plage publique du sud de la France, située en contre-bas d’une villa de la famille royale saoudienne, sera interdite d’accès lors des vacances du monarque absolu, attendu la semaine prochaine.

Voir l’article original 318 mots de plus