L’effroyable crevasse

-extrait-
En ce moment même, le fossé se transforme en gouffre, la faille en crevasse, sans qu’ils en aient la moindre conscience. Ils ne se rendent pas compte à quel point leurs simagrées médiatiques et leur folie égocentrique provoquent au mieux l’indifférence, au pire le dégoût de la population. La grandiloquence solennelle comme les crises de rage sectaire, les sagas familiales et les duels revanchards puent la comédie et n’intéressent personne.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

téléchargementDans mes moments de liberté, je travaille à la rédaction d’un livre d’histoire qui porte essentiellement sur la politique française au XXe siècle. D’où une plongée quotidienne, nocturne, dans les mémoires, les biographies, les archives, la presse des siècles passés. La vie politique, sous la IIIe République, la IVe et la Ve à ses débuts, n’avait strictement rien à voir avec ce qu’elle est devenue. Voici ce que disait dans les années 1920, un homme public de premier plan d’un autre responsable politique :  » Il n’est pas vrai que la courtisanerie, la flatterie, le sacrifice de la dignité comptent pour le premier titre. Si c’eût été pour le premier titre, jamais il n’eût été élu […] Il ne parle pas, il agit. Il ne cherche pas à impressionner, mais à convaincre, ne répand pas autour de lui les grâces souvent fanées, ne cherche pas à plaire, s’inquiète peu de savoir…

Voir l’article original 269 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s