ALLO MANU ! Municipales2015: quand l’Essonne bascule à droite, Valls doit démissionner

Allain Jules

valls1

Alerte rouge ! C’est une nette défaite pour la majorité sortante emmenée par Jérôme Guedj, qui devrait se retrouver avec seulement 12 sièges sur 42 dans la future assemblée départementale. C’est aussi une défaite pour le Premier ministre Manuel Valls, député-maire d’Évry de 2001 à 2012, qui s’est impliqué personnellement dans cette campagne en tenant meeting le 16 mars dans sa ville.

Voir l’article original 151 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s