Une réflexion éclairante

Le blog de Philochar

L’annulation du débat sur la liberté d’expression, qui devait avoir lieu à Waremme ce dernier jeudi, a fait l’objet de nombreux commentaires. Mesure de précaution élémentaire, en fonction du niveau d’alerte actuel en Belgique, ou dérobade incompréhensible, dans le cadre du climat paranoïaque qui plane actuellement sur notre pays? Chacun en jugera, de l’endroit où il se situe.

Il est pourtant des valeurs sur lesquelles il ne faut pas transiger. «Défendre la liberté d’expression, oui, mais pas au point de mettre sa vie ou celle des autres en danger», disait en substance une auditrice intervenant en radio cette semaine. La position semble de prime abord empreinte de bon sens: plus d’une fois, ici ou dans d’autres cercles, j’ai eu l’occasion de dire qu’aucune information ne valait la vie d’un(e) journaliste. Ce qui n’empêche que des journalistes meurent, ou sont emprisonnés, chaque année, pour avoir voulu exercer leur devoir d’informer, corollaire…

Voir l’article original 477 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s