Treize années d’occupation, jusqu’à 130 000 hommes déployés, 50 nations présentes, plus de 4 000 morts… Pour rien!

« La doctrine occidentale peut se résumer à ceci: Je suis venu, j’ai vu, j’ai brouillé les cartes et je suis reparti… » après avoir fait main basse sur les richesses locales, détruit tout ce que l’on peut imaginer, torturer, violer, assassiner furent mes passes temps favoris, partout ou je passe les tombes fleurissent, tu connais mon nom alors patiente ce sera bientôt ton tour … je suis une organisation chargée de désorganiser et ma foi je m’ en sort de manière honorable, remarque pour faire tout cela je n’ ai jamais eu besoin du minimum d’ honneur, ces mots me sont étrangers, tu sait maintenant qui je suis posté aux portes de la Russie pour continuer mon sale boulot faits de mes belles oeuvres …

Strategika 51 Intelligence

logo_FR

Le dimanche 28 Décembre, l’OTAN a fait ses adieux à l’Afghanistan. Enfin, ses adieux, pas tout à fait, puisque 12 500 hommes vont rester sur place pour assurer la formation des forces de sécurité afghanes. Mais au-delà de la propagande distillée par les Médias occidentaux, la situation sur place n’a guère évoluée.

Lors du lancement de la guerre en Afghanistan par les USA et leurs alliés (en 2001, suite aux attentats du 11 Septembre), l’objectif était de libérer le pays des Talibans. Si le début du conflit a vu des victoires rapides et nombreuses de la part de l’Occident, la suite a été nettement moins glorieuse; et pour cause, l’Afghanistan fait partie de ces pays où les armées extérieures s’y cassent les dents. Les Talibans eux-mêmes n’ont jamais réussi à conquérir l’ensemble du territoire.

D’ailleurs, un peu plus de treize ans après la « reconquête » l’objectif tant recherché n’a toujours pas…

Voir l’article original 238 mots de plus