Entrenched Impunity for Despots in the Developing World

Africa and Asia: The Key Issues

Citizens subject to unjust and tyrannical developing world despots have lost another major
protection against misrule and leader­perpetrated violence. World order is now unable readily to
curtail ethnic cleansing. Impunity seems to have triumphed, and the Canadian­born Responsibility
to Protect norm been weakened.

All of those results, and more, stem from the failure last week of the International Criminal Court
(ICC)to find a way finally to prosecute President Uhuru Kenyatta of Kenya for crimes against
humanity, a charge for which he was indicted by the ICC in 2010.

The ICC’s prosecution team, led by Fatou Bensouda, a well­respected lawyer from the Gambia,
originally had prepared a strong case asserting that both Mr. Kenyatta and Vice­President William
Ruto had personally fomented, orchestrated and financed the ethnic violence that engulfed Kenya in
2007-­2008, immediately after a bitterly contested parliamentary and presidential election.

In the post­poll mayhem, 1,200 Kenyans were shot or hacked…

Voir l’article original 623 mots de plus

Sénégal : 59 artistes réclament leur dû à la Francophonie

Hlm Grand Yoff

La Francophonie joue les prolongations, avec des artistes qui réclament à l’organisation et à l’Etat du Sénégal leur dû.

A Dakar,

Le Sénégal a abrité le 15ème Sommet de la Francophonie, du 29 au 30 novembre, au Centre des conférences de Diamniadio, à 35 kilomètres de Dakar. Alors que la centaine de chefs d’Etat et de gouvernement ont quitté Dakar pour retourner dans leur pays d’origine, au Sénégal, la colère monte avec les cinquante neuf artistes qui réclament leur dû à l’Etat.

Selon le journal sénégalais Le Populaire, ils sont 59 artistes qui réclament à l’Etat du Sénégal leur dû. Il s’agit des artistes dont les œuvres ont été sélectionnées pour décorer le Centre international de Conférences Abdou Diouf. Ces prestataires qui s’attendaient à être rémunérés aussitôt après la clôture du Sommet, le dimanche 30 novembre dans l’après-midi, attendent toujours. C’est ainsi qu’ils haussent le ton pour demander à…

Voir l’article original 49 mots de plus