Assange soutient les Pussy Riot, mais n’a jamais osé critiquer ouvertement le régime de Vladimir Poutine

hum ! hum …

Horizon Francophone

Assange-Pussy Riot

Récemment, on apprend dans les médias que les membres des Pussy Riot, Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alyokhina, vont rejoindre l’organisation créée par WikiLeaks en soutien à Edward Snowden, la Courage Foundation. Le 18 novembre 2014, elles ont en effet rencontré le fondateur de Wikileaks, à Londres.

Mais le soutien de Julian Assange au groupe contestataire russe n’est pas nouveau. En effet, en août 2012, il avait déjà dénoncé leur arrestation dans son discours du 19 août à l’ambassade d’Equateur, à Londres. Voici ce qu’il avait dit à leur sujet:

Vendredi, un groupe russe a été condamné à 2 ans de prison pour une performance politique. Il y a unité dans l’oppression. Il doit y avoir une unité et détermination absolues dans la réponse.

Pour le moment, le partenariat avec les Pussy Riot n’a pas été détaillé. Cependant, le Guardianposait déjà la problématique, en 2012, face à ce…

Voir l’article original 443 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s