G20, la pathétique propagande des médias occidentaux

LA PILULE ROUGE

« L’art de la guerre »

Asian Games : Poutine-Obama 2-0

L’échec occidental au G20 aura été masqué aux populations européennes et états-uniennes grâce à un vaste effort de propagande montrant un président Poutine conspué par ses homologues à propos de sa politique ukrainienne. Or, à aucun moment, le nom de l’Ukraine n’a été prononcé lors de ce sommet. La propagande atlantiste a créé une confusion entre les déclarations agressives des chefs d’État occidentaux en marge du sommet et le sommet lui-même. Manlio Dinucci revient sur ce G20 et l’avancée sino-russe.

| Rome (Italie) | 18 novembre 2014
JPEG - 26.8 ko
A aucun moment, les membres de l’Otan n’ont osé aborder la question ukrainienne lors du sommet du G20.

Un Poutine envoyé dans les cordes par Obama à Pékin comme à Brisbane, obligé de quitter le G20 de façon anticipée : c’est l’image médiatique qu’on nous a présentée. Exactement l’opposé de…

Voir l’article original 590 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s