Traité transatlantique : la pétition (ex ICE) sera lancée, malgré le refus de la Commission !

Non au Traité Transatlantique

Le 11 septembre, la Commission européenne rejetait une proposition déposée par plus de 200 mouvements citoyens de 21 pays réunis au sein de STOP TTIP d’organiser une « Initiative citoyenne européenne » contre les traités UE-USA et UE-Canada .

Malgré cette décision, l’alliance ne désarme pas.

Une « Initiative » sera bien lancée mais en mode autogéré ces prochains jours dans le but de mobiliser plus d’un million de citoyens pour stopper les négociations. En parallèle, STOP TTIP a décidé de faire appel de la décision de la Commission devant la Cour européenne de Justice.

Actualités
Crédit : © leMichka (flickr)

Il y a comme un malaise démocratique autour du Traité transatlantique (TTIP). Ce « partenariat » pensé par quelques multinationales depuis les années 1990 vise clairement à déléguer encore plus de pouvoir politique aux grandes entreprises, leur permettant de contester voire de co-écrire les lois, restreignant au passage la capacité de nos démocraties à protéger les…

Voir l’article original 373 mots de plus

Contre L’AECG / CETA, rassemblement à Ottawa / Canada : vendredi 26 septembre 2014

Non au Traité Transatlantique

Contre L’AECG, rassemblement devant l’édifice de Transport Canada à Ottawa vendredi 26 septembre 2014

Flyer_Sept26_FR
Le 26 septembre 2014, des officiels du Canada et de l’Union européenne se rencontreront lors d’une cérémonie à Ottawa pour annoncer officiellement que les négociations pour l’AÉCG  (Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne) sont terminées et que le texte a été finalisé.
Tandis que les négociations pour l’AÉCG sont en cours depuis 2009, aucun texte officiel sur l’accord n’a été rendu public, et aucun processus de consultation publique n’a eu lieu.
Or, après le 26 septembre, il n’y aura aucune possibilité de faire des changements au texte.
Certaines parties du texte dévoilées grâce à de récentes fuites révèlent que l’accord aura des impacts profonds et à long terme des deux côtés de l’Atlantique, dont :
–> Le droit pour les entreprises de poursuivre les gouvernements devant des tribunaux internationaux non-imputables pour obtenir une…

Voir l’article original 266 mots de plus

Traité transatlantique : le nouveau secrétaire d’Etat au Commerce extérieur demande enfin la transparence !

Non au Traité Transatlantique

Jusqu’à présent, le gouvernement se foutait bien de l’opacité entourant le mandat de négociation des émissaires européens sur le traité transatlantique. Pis, il paraissait l’approuver. Mais Matthias Fekl, le remplaçant du phobique Thomas Thévenoud au secrétariat au Commerce extérieur, vient d’exiger que le secret soit levé. Ni plus ni moins que ce que réclament depuis des mois les opposants au traité…

Une petite bombe. C’est à l’occasion de son audition par la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, hier, que Matthias Fekl, le tout nouveau secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, a décidé de jouer les artificiers. Prenant la parole dès le début de la séance pour exposer « les quelques axes stratégiques d’action » qu’il entend mettre en œuvre dans ses nouveaux habits de secrétaire d’Etat, Matthias Fekl a annoncé, devant un parterre de députés, que « l’une de [ses] toutes premières décisions a été d’écrire à la Commission européenne, au…

Voir l’article original 801 mots de plus