Pourquoi Vladimir Poutine pense que le nouveau pouvoir ukrainien est illégitime

http://www.lecourrierderussie.com/2014/03/vladimir-poutine-pouvoir-ukrainien-illegitime/
Ce qui s’est passé en Ukraine, c’est un coup d’État constitutionnel et une prise du pouvoir par les armes. Une question demeure : dans quel but ? Le président Ianoukovitch, par l’intermédiaire des trois ministres des affaires étrangères de Pologne, d’Allemagne et de France, a signé le 21 février un accord avec l’opposition, par lequel, en pratique, il abandonnait son pouvoir. Il a accepté toutes les exigences de l’opposition. Il a donné l’ordre d’évacuer toutes les forces de police hors de la capitale, et les agents ont exécuté ces ordres. Il est parti pour participer à un événement officiel à Kharkov, et à peine avait-il le dos tourné, qu’au lieu d’exécuter ce dont ils avaient convenu, sa résidence et le bâtiment de l’administration présidentielle ont été pris d’assaut.

Je veux comprendre : dans quel but cela a-t-il été fait ? Pourquoi a-t-il fallu agir de façon illégale et anticonstitutionnelle ; pourquoi a-t-il fallu entraîner le pays dans le chaos qui le submerge actuellement ? Jusqu’aujourd’hui, des combattants armés et masqués se baladent dans les rues de Kiev. Il n’y a pas de réponse à cette question. http: source article

Le Ministre italien renvoie le dossier Kimyongur vers la Justice !

http://www.michelcollon.info/Le-Ministre-italien-renvoie-le.html
Aujourd’hui, mon sort paraît aussi improbable qu’un jeu de hasard du genre Fantacalcio.

Je suis comme un ballon de football rebondissant à l’aveuglette entre le politique et le judiciaire.

A quand le grand dégagement hors du stade italien qui mettra fin à ce match interminable, insipide et médiocre ?

http: source article

http://wp.me/p3aME7-2s6

L’Ukraine, la City et l’élan fatigué

http://www.dedefensa.org/article-l_ukraine_la_city_et_l_lan_fatigu__05_03_2014.html
Du coup, Simon Jenkins, qui nous avait régalé d’une diatribe ardente et plaine d’émotion de 345 mots le 24 février, pour dénoncer les félonies diverses de Poutine (voir le 25 février 2014), retrouve sa verve sarcastique et désabusée pour dénoncer (presque) encore plus l’“Ouest” que le susdit Poutine, parce que l’“Ouest” est impotente face au susdit Poutine (le «5 février 2014 : «Ukraine has revealed the new world of western impotence – Behind the self-righteous bluster on Russia, all our leaders can do to punish Putin is cancel summits, school places and shopping trips»). Et de terminer son commentaire par l’idée qui lui permet d’afficher une sorte de cynisme au milieu de cet océan de bons sentiments qu’est le Guardian, parce que finalement Jenkins est un curieux anti-interventionniste perdu dans cet océan : “au moins, comme le révèle le document photographié, la puissance de la Russie nous empêche de commettre la sottise d’intervenir…” http: source article

Acte de piraterie d’Israël en mer Rouge

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Acte-de-piraterie-d-Israel-en-mer-Rouge-23877.html
« Lors d’une opération complexe et secrète de la marine israélienne aux premières heures ce matin, les forces israéliennes ont arraisonné dans les eaux internationales entre le Soudan et l’Érythrée un cargo qui transportait une cargaison d’armes iraniennes à destination de la bande de Gaza. Des dizaines de missiles sol-sol M-302 de fabrication syrienne ont notamment été trouvés. S’ils avaient atteint leur destination, ils auraient menacé des millions d’Israéliens. Les renseignements militaires avaient identifié il y a plusieurs mois des transferts de ces missiles fabriqués en Syrie, d’une portée d’une centaine de kilomètres, soit davantage que celles utilisées jusqu’à présent par les groupes armés de Gaza, de l’aéroport de Damas à Téhéran. C’était inhabituel, car ce genre de transfert a habituellement lieu d’Iran vers la Syrie, pas l’inverse. De Téhéran, la cargaison a ensuite été chargée au port iranien de Bandar Abbas sur le Klos-C, qui a ensuite gagné le port irakien d’Oum Qasr où il a embarqué d’autres conteneurs de sacs de ciment afin de parachever le camouflage et masquer la connexion iranienne. Lorsqu’il a été intercepté, le cargo se dirigeait vers Port-Soudan, d’où les armes auraient été acheminées par voie terrestre vers Gaza via la péninsule égyptienne du Sinaï. » http: source article

Provocation à Kiev par Jacque Sapir

Välisminister Urmas Paeti ja EL välispoliitika juhi Catherine Ashtoni telefonikõnest

histoireetsociete

1 5 mars 2014
Par Jacques Sapir

Breaking News

C’est ainsi que l’on appelle une information urgente, et celle-ci pourrait bien l’être. Le site ZeroHedge[1] a mis en ligne une conversation téléphonique entre Mme Catherine Ashton (représentant l’UE) et le Ministre des Affaires Étrangères de l’Estonie quant à l’origine des snipers qui ont fait une partie des morts lors des manifestations de la place Maidan à Kiev qui ont conduit à l’éviction du Président légal, M Ianoukovitch. On peut y entendre (la conversation est en anglais) :

Paet: Toutes les évidences montrent que les personnes qui ont été tuées par des snipers des deux côtés, les policiers et les personnes dans les rues, que c’était les mêmes snipers tuant ces personnes des deux côtés…Des photos montrent que ce sont les mêmes pratiques, le même type de balles, et il est très troublant que maintenant la nouvelle coalition, ils ne veulent pas…

Voir l’article original 373 mots de plus

VIDÉO+PHOTOS. Retour sur la manifestation pro-verts devant l’ambassade de Libye à Paris

Allain Jules

libye1

Samedi dernier, dans l’indifférence générale et surtout médiatique, s’est déroulé une manifestation pro-Kadhafi devant l’ambassade libyenne à Paris. Contre l’arnaque libyenne actuelle, c’était la première fois qu’un rassemblement de cette envergure se déroulait en Occident, tout particulièrement à Paris, antre des usurpateurs et assassins de Tripoli. Il y avait une cinquantaine de personnes de toutes les nationalités: Russes, Serbes et Ukrainiens etc. On notait aussi la présence de certains africains, notamment des Égyptiens, des Tunisiens et des Algériens. Comment oublier cette petite délégation iranienne ? Comme grand absent, l’Afrique noire qu’il aimait tant…

Voir l’article original 274 mots de plus