LE RECUL DE LA LIBERTE

Le monde occidental est tenu et dirigé par une main de fer d’une toute-puissance sans égale, eut-être, depuis celle de l’Empire Romain à son apogée.

Cette toute-puissance est celle d’une oligarchie qui ne s’expose jamais aux yeux du grand public, mais qui fait exécuter ses ordres à la lettre par une classe de politiciens grassement payés.

Le mot de passe magique qui fait taire les foules est ’’démocratie’’, la philosophie sous-jacente se résumant en ’’droits de l’homme’’.

C’est en France et, accessoirement, en Europe, que l’oligarchie porte actuellement l’essentiel de ses efforts. Elle a deux leviers pour l’heure invincibles, instruments principaux de sa puissance : d’une part des médias contrôlés au millimètre, avec sanctions impitoyables contre les contrevenants, entendez par là les journalistes qui s’imagineraient informer librement et honnêtement, de leur propre initiative ; et d’autre part un système financier qui broie de plus en plus les individus, associé à un fisc devenu inquisitorial et totalitaire, en tout cas incontournable.

http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article589

lien source et suite article

48h pour sauver la taxe sur les transactions financières en Europe

Le 19 février prochain, la France et l’Allemagne doivent annoncer leur position commune sur le projet européen de taxe sur les transactions financières (TTF) proposé par la Commission.

Ce projet, sous la forme d’une coopération renforcée entre 11 États membres de l’Union européenne, représenterait une avancée importante pour réduire la spéculation financière et dégager des ressources publiques non négligeables.

D’après les chiffres fournis par la Commission, avec un taux de 0,1 % sur les actions et obligations et de 0,01 % sur l’ensemble des produits dérivés, cette taxe pourrait rapporter 57 milliards d’euros par an.

La proposition de TTF européenne est soutenue par l’Allemagne, mais plusieurs signaux indiquent que le gouvernement français, sous la pression des banques et lobbies financiers, cherche à affaiblir la portée de cette proposition.

Des fuites ont révélé que les négociateurs français s’opposent ainsi à l’inclusion de l’ensemble des dérivés dans l’assiette de la taxe. Pierre Moscovici a par exemple lui-même publiquement déclaré que le projet de TTF européenne était « excessif ». En fait, Bercy souhaite prendre pour modèle la prétendue « TTF » française, qui n’est qu’un simple impôt de bourse ré-introduit en 2011 sous la présidence de N. Sarkozy. L’Elysée à l’écoute des banques et non des citoyens européens ?

Devant la menace de voir la France tirer vers le bas le projet de TTF européenne, 305 associations, ONG et syndicats européens ont signé une lettre ouverte à François Hollande pour l’enjoindre de ne pas céder au lobby des banques et de mettre en œuvre une véritable taxe sur les transactions financières.

En France, cette lettre a été relayée depuis trois jours par plus de 12 000 personnes qui l’ont envoyée en leur nom à François Hollande. Pourtant, à cette heure, ni Attac France ni aucun des signataires n’a reçu de réponse, même symbolique, de la part de l’Élysée.

François Hollande qui déclarait « mon véritable adversaire, c’est la finance » aurait-il oublié ses promesses de campagne en faveur d’une TTF « large » ?

À défaut de répondre à l’inquiétude des citoyens européens, il rencontre aujourd’hui grandes banques, entreprises multinationales et investisseurs internationaux pour leur promettre des aménagements aux petits soins, notamment fiscaux, afin d’attirer les investissements étrangers. Ils ont dit…

Dans la perspective du sommet franco-allemand du 19 février, des organisations citoyennes allemandes et françaises (Attac, Oxfam, Weed), ainsi que la Confédération européenne des syndicats, ont organisé le 12 février dernier une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles afin d’interpeller les euro-députés du Parti socialiste européen (PSE), des Verts et de la Gauche unitaire européenne (GUE).

Les participants ont déploré l’offensive virulente des lobbies bancaires et financiers contre le projet de TTF européenne. Ils ont soutenu le projet de la Commission et fait part de leurs inquiétudes face aux critiques injustifiées de la directive par les autorités françaises.

– Dominique Pilhon (Porte-parole d’Attac France) :
« Les banques se mobilisent contre la taxe sur les transactions financières, car elle luttera efficacement contre la spéculation et leur enlèvera une partie de leur activité. »

– Isabelle Thomas (Députée européenne, tête de liste PS dans l’Ouest aux élections européennes) :
« Il y a eu des engagements pris, nous devons les appliquer. » (référence à la campagne du PSE pour une taxe de 0,05 % sur l’ensemble des transactions financières)

– Bernadette Ségol (Secrétaire générale de la Confédération européenne des Syndicats) :
« La taxe sur les transactions financières est un des leviers pour relancer la croissance. »

– Udo Bullmann (Député européen, membre du Parti social-démocrate allemand) :
« Nous ne pouvons fermer les yeux sur les dérives de la finance. Il nous faut la taxe sur les transactions financières. »

Dans une réponse écrite à Attac, les têtes de liste Europe-Ecologie –
Les Verts pour les élections européennes ont affirmé : « Inlassablement, publiquement, concrètement, nous avons soutenu sans réserve la proposition de la Commission […]. François Hollande et Angela Merkel doivent donc définitivement s’engager à adopter la proposition de la Commission européenne dans les plus brefs délais. »

La mobilisation européenne pour une véritable TTF en Europe ne cesse de grandir. François Hollande doit répondre aux exigences citoyennes et cesser de jouer la partition du lobby des banques !

http://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/48h-pour-sauver-la-taxe-sur-les

lien source et suite article

Un député hongrois décroche le drapeau de l’UE et le jette par la fenêtre du Parlement

tout un geste dans la « symbolique » … et un rejet croissant des populations.

Cellule44

Le 13 février dernier, un débat houleux s’est déroulé au parlement hongrois à Budapest sur la place de l’union européenne. Après une déclaration très critique contre l’organisation oligarchique méprisant les peuples, Le député Tamas Gaudi-Nagy du parti conservateur et patriote Jobbik a décroché le drapeau de l’union européenne placé à côté du drapeau hongrois dans le Parlement et l’a jeté par la fenêtre dans une poubelle sous les caméras des journalistes…

Source : http://www.wikistrike.com/article-un-depute-hongrois-decroche-le-drapeau-de-l-ue-et-le-jette-par-la-fenetre-du-parlement-122604716.html

Voir l’article original

LICENCIEMENTS: LES MASSACRES DE LA SAINT-VALENTIN 2014 !!! INCROYABLE

CounterPsyOps

20140217-065754.jpg
« Tout va très bien madame la Marquise… » Cahuzac et Moscovici

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

du 17 au 21 février 2014 : Je suis journaliste depuis 30 ans, avec une spécialité informatique et nouvelles technologies, et j’ai appris, depuis tout ce temps, que si IBM licenciait ou bien vendait ses départements, cela n’annonçait rien de bon, son grand PDG étant au sommet de la pyramide du monde de l’information, sur le même niveau que le patron de Visa et de la Federal Reserve. Qui connaissait les rouages d’IBM voyait la marche du monde. Lorsque IBM a vendu en 2000 son département Thinkpad à Lenovo, un chinois venant de nulle part, j’ai halluciné (IBM touche un % sur chaque vente de Thinkpad), il y eut des licenciements massifs. Puis les délocalisation en Inde, et cela au début des années 2000. Alors maintenant que IBM licencie ses salariés…

Voir l’article original 642 mots de plus

MUSIQUE. Rap: le nouveau triomphe du rappeur Eminem épate toute l’Amérique

Allain Jules

Sans tambour ni trompette, la star du rap américain, Eminem, 41 ans, fait un carton en ce moment. Ayant une mauvaise réputation pour ses clips qui évoquent surtout des images violentes voire dégradantes, pour les femmes en général, il cartonne avec son huitième album très audacieux. Même Camille Paglia,l’indécrottablecritiqueculturelle la plus fine des Etats-Unis, lui a rendu hommage…

Voir l’article original 221 mots de plus

Médias : « Enquête Exclusive » quand M6 se paye la Guadeloupe sans se fatiguer

Creoleways

enquete_exclusive_guadeloupe

Par Dominique DOMIQUIN

On ne va pas se mentir, quand je suis fatigué, je me cherche un programme télé confortable, un machin mou, garanti 300% de matières grasses pour ne pas risquer une foulure du neurone. Je choisis un truc à la fois sensationnel et soporifique. Un truc suffisamment angoissant pour que j’aie envie d’être rassuré. En toute sécurité, calé dans mon fauteuil, l’électroencéphalogramme plat, je me laisse glisser vers le néant. Avant la coupure pub, le temps de dire « M6 », je sais que je me serai endormi en bavant copieusement dans la lumière bleutée.

Certains media, avec un savoir-faire qui force le respect, produisent sur commande ces produits calibrés et vite assimilables permettant aux spectateurs de ronfler en croyant avoir saisi l’essentiel sur la marche du monde. Le magazine « Enquête Exclusive » de Bernard de la Villardière fait partie de ces hallucinogènes de masse dont…

Voir l’article original 665 mots de plus