Herman Van Rompuy retire de son site le poème d’un auteur nazi

LA PILULE ROUGE

rompuy-nazi

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a finalement cédé, rapporte le site du journal belge Le Soir. La Mouette (1909), un poème du prêtre flamand Cyriel Verschaeve, condamné à la peine de mort par contumace pour collaboration lors de la seconde guerre mondiale, ne figure plus sur son site personnel.

Ne l’oublions pas, M. Van Rompuy n’est pas indifférent à la poésie, puisqu’il s’est lui-même essayé à l’art du haïku. Son intérêt pour les petits poèmes sans rimes a été révélé au grand public lors de la sortie d’un recueil, en 2010. Déjà, en octobre 2009, il avait provoqué la surprise en finissant un discours par la lecture d’un haïku : « Trois vagues déferlent/abordant ensemble au port/le trio est rentré. »

La présence de ce poème est d’abord relevée par Jean Quatremer, correspondant à Bruxelles du quotidien Libération. Dans un premier temps, cette information ne semble…

Voir l’article original 287 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s