A Paris et à Niamey : AREVA ne doit pas (plus!) faire la Loi

GLOBAL RELAY NETWORK

ob_fcc888_arevaPar Bertold de Ryon, le 7 février 2014

La multinationale nucléaire AREVA fera-t-elle encore la loi à Paris – et au Niger? Cette question est actuellement posée avec acuité.

Ce vendredi 7 février, est tombé le verdict du jugement du tribunal de Paris dans l’affaire qui oppose le géant du nucléaire – dont l’Etat français est actionnaire à hauteur de 80% – à l’association « Observatoire du nucléaire », animée par le militant écologiste Stéphane Lhomme. L’audience s’était tenue le 20 décembre 2013, au Palais de justice de Paris. Areva avait porté plainte en décembre 2012, suite à la parution d’un article sur le site de l’Observatoire, le 11 décembre 2012. L’article était intitulé: « Nucléaire/corruption: Areva offre un avion au président du Niger ».

La firme nucléaire se prétendait « diffamée » et a demandé, au total (amende, publication du jugement dans trois journaux et frais de justice confondus) une somme de 25.000 euros. Bref…

Voir l’article original 2 858 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s