Explosion du travail au noir en France

Avec la crise et le « ras-le-bol fiscal », la fraude s’envole. En 2013, les redressements de l’Urssaf ont atteint 290 millions d’euros, un record.Transports, BTP et restauration sont les plus visés. Quinze entreprises de sécurité et des dizaines d’agents payés au noir grâce à un système de fausses factures, orchestré depuis une cité de Seine-et-Marne. Pour Didier Deloose, le shérif de la lutte contre le travail illégal à l’Urssaf Ile-de-France, c’est une affaire emblématique. En novembre, ses inspecteurs ont débarqué dans plusieurs sociétés de vigiles. La plus importante, basée aux Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), déclarait ses 500 salariés aux 35 heures, mais certains en faisaient 70. Pour cacher les salaires occultes, le gérant faisait appel à un escroc, patron de PME à Melun. « La société de sécurité enregistrait de fausses factures adressées au pseudo-sous-traitant de Melun, explique Didier Deloose. Ce dernier prélevait une commission et reversait l’argent sous forme de chèques destinés à payer le personnel non déclaré. » Des chèques encaissés par des proches des salariés, afin de brouiller les pistes. Le gérant, épinglé, va écoper d’un redressement de 2,5 millions d’euros. Comme lui, les quinze patrons qui ont eu recours au faussaire de Melun seront poursuivis par la justice. Contrôles ciblés Ce genre […] Lire la suite…

source

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/02/09/explosion-du-travail-au-noir-en-france/

Enquête: quelles entreprises utilisent Jersey et les Bermudes ?

Les comptes de cinq sociétés du CAC 40 font apparaître des filiales dans ces deux paradis fiscaux. Mais bien d’autres entreprises y ont aussi des filiales sans que cela apparaissent dans leurs comptes. Mise à jour le 4 février: Amundi Alternative Investments Ltd, ex-filiale de Crédit Agricole implantée aux Bermudes, n’existe plus depuis mai 2012. Le retrait des Bermudes et de Jersey de la liste française des paradis fiscaux, le 17 janvier dernier, a fait grincer quelques dents, au sein même de la majorité. Mais si Bercy se défend de toute pression extérieure, cette décision concerne directement au moins cinq entreprises du CAC 40, à en croire la liste de filiales figurant dans leurs comptes. Assez logiquement, trois de ces entreprises sont les plus grandes banques tricolores. Société Générale est ainsi actionnaire de Solentis Investment Solutions Pcc et Lyxor Master Fund à Jersey, de même que Catalystre International Ltd aux Bermudes. Crédit Agricole, de son côté, est présent via une filiale aux Bermudes: Caceis. Cinq entreprises du CAC 40 BNP Paribas, quant à elle, est actionnaire de pas moins de sept sociétés réparties dans les deux juridictions. Aux Bermudes, Fauchier Partners International, Cronos Holding Co., RFH Ltd, et Textainer Marine […] Lire la suite…

source

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/02/09/enquete-quelles-entreprises-utilisent-jersey-et-les-bermudes/

Onze documents qui prouvent que la théorie du genre existe

N’en déplaise aux membres du gouvernement et à la majorité socialiste qui continuent d’affirmer que la « théorie du genre » ne serait qu’une rumeur, voici une série de 11 documents qui prouvent le contraire. 1-
Les circulaires d’août 2012 du Premier ministre Jean-Marc Ayrault Dès août 2012, Jean-Marc Ayrault, dans le cadre de deux circulaires, invite les ministres à se former contre les stéréotypes de genre : « J’ai demandé à la ministre des Droits des femmes de mettre en place, pour vous et vos équipes, (…)

source

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Onze-documents-qui-prouvent-que-la-theorie-du-genre-existe-23326.html

Les autorités US détruisent les « flûtes » d’un musicien marocain, pourquo i?

Le musicien marocain Boujemaa Razgui, a été « terrassé » par un comportement inattendu, de la part des agents de la « Transportation Security Administration » (TSA), l’agence américaine de sécurité dans les transports, créée après les événements du 11 septembre…

source

http://www.art19.ma/index.php/divers/1976-les-autorites-us-detruisent-les-flutes-d-un-musicien-marocain-pourquoi

Sotchi, sexualité et Empire

GLOBAL RELAY NETWORK

putin-sochi-homofobiaPar Maximilian Forte, le 23 janvier 2014

Seulement lorsqu’en Russie

À quand remontent les derniers Jeux Olympiques qui aient ouvertement appuyé les droits des homosexuels? Où ces Olympiades ont-elles été tenues? La réponse courte est: jamais, nulle part. Cependant, tout à coup, les problèmes des droits des gays comptent quand on décide d’assister aux Olympiades.

Celles de Sotchi, pour des raisons qui ne sont pas complètement opaques, se détachent comme une exception puisqu’elles sont tenues chez une nation qui n’a pas facilité sans accroc les projets d’expansion de l’UE ou les projets US de contrôle politique de la planète entière, surtout quand cela implique soit une intervention militaire contre des alliés des Russes, ou une critique inappropriée et insensible sur des sujets secondaires commodes qui pourraient ouvrir la porte à davantage de standardisation mondiale sous la domination US, ainsi affaiblissant des états antagoniques.

Voir l’article original 1 884 mots de plus