La vraie raison pour laquelle Jésus fut rejeté et mis à mort par les grands prêtres juifs.

Ce qui va suivre fait partie de la tradition orale que se transmettent les gardiens de la halaka (loi rabbinique), il sera donc très difficile de trouver des sources sur ce sujet et ce d’autant plus que le Jésus dont il sera est question ici est assez différent de l’icône que les pères de l’église se sont dépêches d’affubler de traits empruntés à diverses doctrines gnostiques.

Je rappelle que le nom même de Jésus à été inventé de toutes pièces afin de correspondre à d’inavouables calculs guématriques, qu’en fait il s’appelait « Issa », prononçable « Yechoua » en Araméen.

Physiquement il n’avait sûrement pas les yeux bleus et les cheveux blonds, et il était loin d’être chétif, d’ailleurs il n’hésitait pas à taper du poing comme en témoigne l’opération menée contre les marchands du temple.

C’est donc du véritable Jésus dont il sera question, pas de l’icone Hollywoodienne.

Une haine toujours vivace

suite – http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/01/la-vraie-raison-pour-laquelle-jesus-fut.html

 

Le CRIF reçoit la CGT

La CGT fait allégeance au CRIF : « Le secrétaire général a démenti tout soutien de la CGT au BDS ( Boycott-Désinvestissement-Sanction) et affirmé que si des militants de la CGT ont pu ici ou là, afficher un tel soutien, ils n’avaient aucun mandat pour le faire. »

suite – http://blanrue.blogspot.fr/2014/01/la-cgt-fait-allegance-au-crif-le.html

http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/le-crif-re%C3%A7oit-la-cgt/48917

 

Le Congrès US vote secrètement l’envoi d’armes en Syrie

Selon l’agence de presse britannique Reuters, le Congrès des États-Unis a voté secrètement le financement d’une aide militaire aux « rebelles syriens » jusqu’à la fin de l’année fiscale (c’est-à-dire jusqu’au 30 septembre 2014) [1].

Il ne semble pas qu’il s’agisse d’une session secrète du Congrès, mais plutôt d’une séance secrète au cours de la session normale.

L’agence précise que cette aide comprend des armes légères, ainsi que des roquettes anti-tanks, mais pas de matériel anti-aérien.

Réagissant immédiatement, la délégation de la République arabe syrienne à la Conférence de Genève 2 a soumis à signature, le 28 janvier, un communiqué reprenant plusieurs points du texte final de la conférence de Genève 1 [2], notamment la condamnation du soutien militaire étranger au terrorisme (donc du double-jeu US).

Cependant, la délégation de l’« Opposition syrienne » a rejeté la proposition de la République arabe syrienne, bien que celle-ci ne contienne aucun élément rhétorique nouveau.

suite – http://www.voltairenet.org/article181950.html

 

En 2013, les 577 députés français se sont partagé une « réserve parlementair e » de 81,6 millions

La « réserve parlementaire » s’est élevée en 2013 à 81,6 millions d’euros et chacun des 577 députés français a reçu en moyenne 130.000 euros, apprend-on dans le document publié mercredi par le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone.

Ce souci de transparence s’explique notamment par les critiques sur le risque de clientélisme qu’engendre cette utilisation des fonds publics par les députés dans leur circonscription en période de réduction des déficits publics.

La « réserve parlementaire » est un ensemble de subventions d’Etat votées en lois de finances initiales ou rectificatives proposées par les parlementaires afin de participer au financement de projets d’investissement de collectivités et de soutenir des activités menées par des associations.

« Pour la première fois, la ‘réserve’ a été répartie équitablement entre majorité et opposition parlementaires », précise Claude Bartolone dans un communiqué. « Chaque député bénéficie désormais d’un montant de 130.000 euros en moyenne, la répartition entre les députés relevant de chaque groupe politique. »

Il souligne que, pour la première fois depuis les débuts de la Ve République, les députés ont restitué au budget de l’Etat 10% du total « afin de participer à l’effort national de réduction des dépenses publiques ».

A la lecture des quelques 250 pages de tableaux publiés mercredi sur le site internet de l’Assemblée, on peut constater que le président a reçu 520.000 euros, les vice-présidents et les présidents de commissions et de groupe chacun 260.000 euros.

Les membres du bureau de l’Assemblée ont reçu chacun 140.000 euros, les autres députés obtenant 130.000 euros.

MAINTIEN OU SUPPRESSION ?

suite –
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/01/29/en-2013-les-577-deputes-francais-se-sont-partage-une-reserve-parlementaire/

http://www.bvoltaire.fr/breves/une-reserve-parlementaire-de-816-millions-en-2013,49028

Les Etats ont fait cadeau de 234 milliards d’euros aux banques

Une étude commandée par les députés verts européens montrent que, par le jeu des garanties d’emprunts, les banques européennes ont bénéficié de 234 milliards d’euros en 2012 de la part des Etats.

Les grandes banques européennes se financent sur le dos des contribuables : ces établissements trop grands pour tomber en faillite (too big to fail) profitent de la garantie offerte par les Etats pour emprunter à des taux préférentiels, créant ainsi une distorsion de concurrence avec les banques plus petites, selon une étude commandée par le groupe des Verts au Parlement européen.

Etude (en anglais) Visualisez l’étude complète en anglais ici ou téléchargez-la en pdf

suite – http://lesmoutonsenrages.fr/2014/01/29/les-etats-ont-fait-cadeau-de-234-milliards-deuros-aux-banques/

 

« Auschwitz n’appartient à personne »

Mounadil al Djazaïri

C’est ce qu’expliquait en 1989 une Simone Veil attristée par l’installation d’un couvent de sœurs carmélites dans un bâtiment annexe du camp qui avait servi naguère à stocker le Zyklon-B, le fameux gaz toxique.

Cette ancienne ministre, aujourd’hui académicienne, présentée souvent comme un modèle de probité et de sagesse s’était exprimée ainsi :

Auschwitz ne peut être qu’un lieu de recueillement. Il n’appartient à personne. L’idée que ce lieu soit récupéré par des carmélites, même pour la prière, est insupportable, d’autant que les Polonais, depuis longtemps déjà, ont, progressivement mais volontairement, occulté l’extermination des juifs pour faire du camp le symbole du seul martyre national, et que les juifs avaient été abandonnés à leur destin par le monde entier.

On passera sur l’expression d’une rancune tenace à l’égard de la Pologne mais on s’étonnera par contre du fait que Mme Veil ignore que le recueillement est justement une des occupations favorites…

Voir l’article original 496 mots de plus

L’exorbitante retraite d’Ayrault !

===
Enfin, écrit Charles Gave, « l’impression diffuse qui se dégage de tout cela est que les gens qui sont au pouvoir et qui contrôlent nos vies s’enrichissent de façon éhontée et souterraine et que, pour cacher leur turpitude, ils désignent à la vindicte publique les « riches », alors qu’eux-mêmes sont beaucoup, beaucoup plus « riches », non pas de l’argent qu’ils auraient gagné en jouant la croissance mais de l’argent qu’ils nous ponctionnent ». Gérard Depardieu doit certainement doublement apprécier aujourd’hui d’avoir été insulté par Jean-Marc Ayrault. Quant à Philippe Varin, nous savons qu’il a renoncé à sa fameuse retraite complémentaire sous les coups de boutoir des « grandes gueules » médiatiques, faisant preuve ainsi d’une dignité bien mal partagée.

suite – http://institutdeslibertes.org/lexorbitante-retraite-dayrault/

 

Le consensus optimiste des investisseurs commence à craquer

===
En France, le pari perdu de François Hollande sur l’inversion de la courbe du chômage n’a surpris personne. Cela fait 37 ans que les contrats aidés quelle que soit leur appellation sont sans effet sur le chômage. La très longue liste mérite d’être rappelée : 1977 Pacte National pour l’Emploi de Raymond Barre ; 1983 Stage d’Insertion à la Vie Professionnelle de Pierre Mauroy ; 1984 Travaux d’utilité collective (TUC) de Laurent Fabius ; 1989 Contrat Emploi Solidarité de Michel Rocard ; 1992 Contrat Emploi Consolidé de Pierre Bérégovoy ; 1993 Contrat d’Insertion Professionnelle de Edouard Balladur ; 1995 Contrat Initiative Emploi de Jacques Chirac ; 1997 Emplois Jeunes de Lionel Jospin ; 2002 Contrats Jeunes en Entreprise et d’insertion de Jean Pierre Raffarin ; 2006 Contrats Première Embauche ; 2010 Contrat Unique d’Insertion de François Fillon ; 2012 Emplois d’Avenir de Jean Marc Ayrault. Dans n’importe quelle entreprise quand un dispositif n’a pas fonctionné plusieurs fois de suite, on évite de l’utiliser ….

suite – http://institutdeslibertes.org/le-consensus-optimiste-des-investisseurs-commence-a-craquer/

D’après le gouvernement et les médias: « la théorie du genre ça n’existe pas »

pédagogie, psychologie, psychanalyse semblent des domaines totalement absents dans le débat qui fait rage ! quelques pages …
http://genevieve.cavaye.pagesperso-orange.fr/sexualite.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualit%C3%A9_infantile
http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-sexe-selon-freud_814026.html
http://www.systerofnight.net/religion/html/3_essais_theorie_sexuelle.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualit%C3%A9_infantile_en_psychanalyse
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Fliess
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigmund_Freud