Newsweek le manipulateur

Newsweek le manipulateur, le merdia USA … qui omet de citer les succès des Français … chercher les erreurs …

Comment un français a sauvé GM et Chrysler de la crise.

Il s’appelle Xavier MOSQUET. Il est Senior Vice-Président du Boston Consulting Group. Il a sauvé l’industrie automobile américaine en quelques mois. Comment a-t-il fait? Peut-on faire pareil en France?

Quand GM et Chrysler perdaient 40 milliards de dollars en 2008 …

En 2008 ces constructeurs américains étaient dans une crise bien pire que celle que Peugot et Renault connaissent actuellement. Depuis 20 ans ils subissaient la concurrence des constructeurs japonais et coréens, une période au cours de laquelle ils avaient perdu la moitié de leur marché. (20 milliards de pertes pour GM en 2008).

Chrysler a repris +30% de part de marché

Et pourtant aujourd’hui ces 2 groupes sont redevenus conquérants : ils augmentent leurs ventes et reprennent des parts de marché : +2% pour GM et +30% pour Chrysler !

L’historique des faits

Fin 2008 : GM et Chrysler contactent le gouvernement américain : les comptes étaient dans le rouge, plus d’endettement possible auprès du privé, seul l’Etat pouvait les aider. C’est à ce moment qu’intervient Xavier MOSQUET

Deux dossiers distincts

Pour Chrysler la situation était grave, mais avec simplement du financement et un plan de restructuration adéquat, l’entreprise pouvait s’en sortir.

Pour GM le niveau d’endettement était tel que seule une nationalisation pouvait sauver l’entreprise !

L’Etat a donc accepté d’aider ces entreprises automobiles. Mais avec des conditions : qu’un plan de restructuration efficace soit mis en place.

1- L’abandon de l’emploi à vie pour leurs employés (Il faut savoir que les syndicats avaient réussi à négocier l’emploi à vie en 1980, aux USA !).
2- Une baisse des salaires (67 à 49 dollars de l’heure)
3- La fermeture d’usines non rentables

Les syndicats pourtant très puissants ont accepté la plupart des réformes. Mis au pied du mur, ils ont su prendre les bonnes décisions à court terme. En parallèle, ils ont négocié intelligemment sur le long terme en gardant des parts de l’entreprise et un intéressement aux profits.

Dès mars 2009 l’Etat Fédéral Américain rachète 67% de GM et prête 15 milliards à Chrysler.

Aujourd’hui les 2 groupes sont profitables. Ils augmentent leurs ventes et leurs parts de marché. Ils reversent aux salariés des bonus de plusieurs milliers d’euros. Les syndicats sont actionnaires et intéressés aux profits.

Et en France, quel avenir pour l’industrie automobile ?

Tout est encore faisable. Les 2 entreprises sont en bien meilleure situation. Mais il faut agir, s’inspirer sans copier et trouver une solution à la française. Mais sans démagogie. Sinon Peugeot sera racheté par … GM qui a déjà un pied dans l’entreprise et Renault par … NISSAN qui va devenir un partenaire peut-être un peu trop puissant.

source et suite = http://www.webdealauto.com/newsletters/mag0313.html

http://www.newsweek.com/search/site/xavier%2520mosquet

http://www.newsweek.com/search/site/mosquet

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s