Que cache la forêt de l’antisionisme…

===

Jusqu’à maintenant, les jurisprudences du Conseil d’État me conduisent à penser — et pas toujours pour m’en réjouir — qu’il tourne souvent le dos aux préoccupations gouvernementales. Ce serait donc la première fois qu’elle serait « aux ordres ». Maintenant, le Conseil d’État est composé de magistrats qui peuvent recevoir leurs instructions de leur propre conscience, bien ou mal inspirée. C’est autre chose.

===

source et suite = http://www.bvoltaire.fr/goldnadel/larbre-dieudonne-cache-la-foret-entiere-de-lantisionisme,47061

Décès du criminel de guerre Ariel Sharon

 

Résultats de recherche

 


 

Recherche: sabra et chatila
Catégorie: Le Web en français
Trouvé(s): 19 résultat(s)
Date: 11/01/2014 16:24:03
Mode de recherche: Expression exacte
Triés par: Score descendant

 

Massacre de Sabra et Chatila – Wikipédia
Le massacre de Sabra et Chatila — deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth-Ouest — a été perpétré du 16 au 18 septembre 1982 par des …
http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Sabra_et_Chatila – 94%
Résultat trouvé par: Nomade, AltaVista, Yahoo! France, FAST Search (alltheweb.com), Yahoo! Québec, Live Search, Sympatico-Lycos

Sabra et Chatila, retour sur un massacre, par Pierre Péan …
Vingt ans après, les mots des livres réouverts , comme les paroles recueillies auprès des survivants dans ce qui reste des camps de Sabra et Chatila dégoulinent …
http://www.monde-diplomatique.fr/2002/09/PEAN/16863 – 83%
Résultat trouvé par: AltaVista, Yahoo! France, FAST Search (alltheweb.com), Yahoo! Québec, Live Search, Sympatico-Lycos

Sabra et Chatila : Le mas­sacre inou­bliable, impar­don­nable des …
Sabra et Chatila : Le mas­sacre inou­bliable, impar­don­nable des Israé­liens contre des Palestiniens. Sabah, lundi 18 septembre 2006
http://www.france-palestine.org/Sabra-et-Chatila-Le-massacre – 79%
Résultat trouvé par: AltaVista, FAST Search (alltheweb.com), Yahoo! Québec, Live Search, Sympatico-Lycos

Archivé en mémoire
Sabra and Shatila massacre – Wikipedia, the free encyclopediaThe Sabra and Shatila massacre was the slaughter of between 762 and 3,500 civilians, mostly Palestinians and Lebanese Shiites, by a Lebanese Christian …
http://www.google.com/search?q=cache:-FcLTCD3itAJ:http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Sabra_et_Chatila – 70%
Résultat trouvé par: Nomade

Le « massacre évitable » de Sabra et Chatila – Le Monde
17 sept. 2012 … Un chercheur américain dévoile des documents inédits sur les relations américano-israéliennes lors de l’attaque des camps palestiniens à …
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/09/17/le-massacre-evitable-de-sabra-et-chatila_1761171_3218.html – 65%
Résultat trouvé par: Nomade, AltaVista, Live Search, Sympatico-Lycos

Archivé en mémoire
Il y a 31 ans : les massacres de Sabra et Chatila – Quand les crimes …17 sept. 2013 … Ces jours-ci, les Palestiniens commémorent le 31ème anniversaire des massacres de Sabra et Chatila, commis par l’armée israélienne contre …
http://www.google.com/search?q=cache:7obM9PBFhd4J:http://en.wikipedia.org/wiki/Sabra_and_Shatila_massacre – 64%
Résultat trouvé par: Nomade

SABRA ET CHATILA – RETOUR SUR UN MASSACRE – PART02 – Vidéo …
2008-01-05 · Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth-Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la …
http://www.dailymotion.com/video/x3ynpu_sabra-et-chatila-retour-sur-un-mass_news – 63%
Résultat trouvé par: AltaVista, Live Search, Sympatico-Lycos

Sabra et Chatila: « Il fallait enjamber les cadavres pour avancer » – L …
18 sept. 2012 … Alain Louyot, l’un des premiers journalistes à être entré dans les camps de Sabra et Chatila le 18 septembre 1982, se souvient de son effroi …
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/sabra-et-chatila-il-fallait-enjamber-les-cadavres-pour-avancer_1162299.html – 59%
Résultat trouvé par: Nomade

TV5MONDE : Il y a 30 ans, Sabra et Chatila
1982-09-16 · 16 septembre 1982, Beyrouth-ouest. Début d’un massacre qui durera deux jours et trois nuits. Massacre à huis-clos dans les camps de réfugiés …
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Sabra-et-Chatila-il-y-a-30-ans/p-22880-Il-y-a-30-ans-Sabra-et-Chatila.htm – 53%
Résultat trouvé par: AltaVista, Live Search, Sympatico-Lycos

Archivé en mémoire
Sabra et Chatila : Le massacre inoubliable, impardonnable des …18 sept. 2006 … Il y a un autre anniversaire significatif cette semaine, mais celui- ci n’attire pas la même attention que les commémorations du 11 septembre.
http://www.google.com/search?q=cache:EZVjr1tIlFUJ:http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/sabra-et-chatila-il-fallait-enjamber-les-cadavres-pour-avancer_1162299.html – 46%
Résultat trouvé par: Nomade

1982-MASSACRE DE SABRA ET CHATILA – Vidéo Dailymotion
2007-12-23 · Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth-Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la …
http://www.dailymotion.com/video/x3ubog_1982-massacre-de-sabra-et-chatila_news – 42%
Résultat trouvé par: Live Search, Sympatico-Lycos

Archivé en mémoire
Se souvenir du massacre de Sabra et de Chatila – http:// www …16 sept. 2013 … Ce lundi marque le 31ème anniversaire du massacre de Sabra et Chatila, le 16 septembre 1982, après que l’armée israélienne d’occupation, …
http://www.google.com/search?q=cache:ntBnZccFnRMJ:http://www.france-palestine.org/Sabra-et-Chatila-Le-massacre – 40%
Résultat trouvé par: Nomade

Sabra et Chatila, par Nathan Weinstock
Harissa.com!! The web of Tunisian Jew. Harissa.com!! History and culture of Jewish Tunis. Couscous harissa. Juif Tunisien. Juifs de Tunisie sepharad, sefarad, sephardim
http://www.harissa.com/D_Communautes/Israel/sabraetchatila.htm – 40%
Résultat trouvé par: AltaVista

Grands Reporters – Sabra et Chatila : les tueurs parlent.
LIBAN 22 mars 2006. Il y a près d’un quart de siècle… Sabra et Chatila : les tueurs parlent. Jeudi 16 septembre 1982, à Beyrouth, des groupes de miliciens …
http://www.grands-reporters.com/SABRA-ET-CHATILA-LES-TUEURS.html – 37%
Résultat trouvé par: AltaVista, Live Search, Sympatico-Lycos

Discussion:Massacre de Sabra et Chatila – Wikipédia
Les projets ont pour but d’enrichir le contenu de Wikipédia en aidant à la coordination du travail des contributeurs. Vous pouvez modifier directement cet article …
http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Massacre_de_Sabra_et_Chatila – 35%
Résultat trouvé par: AltaVista

Archivé en mémoire
Le massacre de Sabra et Chatila, il y a 30 ans | Geopolis17 sept. 2012 … Liban 1982, banlieue de Beyrouth. Les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila, encerclés par l armée israélienne, sont victimes …
http://www.google.com/search?q=cache:3iZG4KtsaC0J:http://www.france-palestine.org/Se-souvenir-du-massacre-de-Sabra – 31%
Résultat trouvé par: Nomade

Archivé en mémoire
Sabra et Chatila, retour sur un massacre – Le Monde diplomatiqueDans les territoires de Cisjordanie et de Gaza, l’armée israélienne poursuit sa politique d’occupation, de blocus des villes, de destruction des (…)
http://www.google.com/search?q=cache:8im7APP7aAIJ:http://geopolis.francetvinfo.fr/le-massacre-de-sabra-et-chatila-il-y-a-30-ans-8559 – 27%
Résultat trouvé par: Nomade

Sabra et Chatila – Court Métrage – AlloCiné
Un court-métrage de Stephen Walker avec . Pendant l’occupation israelienne de Beyrouth en septembre 1982: le massacre de Sabra et Chatila
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=17150.html – 26%
Résultat trouvé par: Live Search, Sympatico-Lycos

Archivé en mémoire
Massacre des palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila 18 …A Sabra et Chatila, deux camps de réfugiés palestiniens à Beyrouth ouest, des phalangistes chrétiens et des soldats libanais ont massacré des femmes, des …
http://www.google.com/search?q=cache:f9ppYHitdakJ:http://www.monde-diplomatique.fr/2002/09/PEAN/16863 – 17%
Résultat trouvé par: Nomade

 

 

génocide économique mondial dans un cadre seigneurial

Socialisme ou barbarie ?

« Le capitalisme n’est pas l’éternel retour cyclique du même, mais un processus historique dynamique », explique Robert Kurz dans Vies et mort du capitalisme. Le capitalisme comme accumulation de capital, comme « valeur en procès » (Marx) ou « valeur se valorisant » (Marx) rencontre aujourd’hui sa « limite interne » (Marx). C’est-à-dire que l’accumulation de capital est fondée sur « l’utilisation de force de travail abstraite comme « dépense de matière cérébrale, de muscles, de nerf » (Marx), dans une totale indifférence vis-à-vis du contenu [que l’on coupe du bois, se prostitue ou fabrique des voitures, ce qui intéresse l’exploiteur comme l’exploité, ce n’est que l’argent qu’on retire d’une telle activité] concert en vue de quoi cette dépense est faite. La quantité de travail abstrait apparaît comme quantité sociale de valeur [quantité représentée imparfaitement par l’argent] et comme « objectivité-valeur » [valeur représentée imparfaitement par son prix] des produits ». Plus il y a de « dépense d’énergie humaine abstraite » rémunérée (c’est-à-dire d’exploitation contre rémunération), plus il y a de valeur. La demande de marchandises ne provient que de l’exploitation rémunérée des travailleurs (salaire ou profit). Une marchandise qui n’est pas achetée n’a pas de « valeur d’échange », pas de valeur marchande, pas de valeur capitaliste et, comme seule l’exploitation rémunérée des travailleurs fournit une demande à ces marchandises, alors sans exploitation rémunérée des travailleurs, il n’y a pas de valeur. Plus il y a de travailleurs rémunérés exploités, plus il y a d’exploitation rémunérée, donc plus il y a de valeur, donc plus il y a de croissance.

source et suite = http://actualutte.com/socialisme-ou-barbarie-la-crise-finale-du-capitalisme/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Actualutte+%28Actualutte+-+Journal+Alternatif%29

L’impossibilité de revenir en arrière (et l’absence d’intérêt, d’ailleurs, d’y revenir : qui voudrait aujourd’hui revenir à l’exploitation capitaliste du 19ème siècle ?), de continuer à vivre dans ce système d’exploitation qui s’effondre (qui voudrait d’ailleurs sérieusement y rester, alors qu’une émancipation sans précédent est possible ?), nous oblige à prendre conscience d’une opportunité historique sans précédent : celle d’un socialisme sans valeur, sans travail abstrait, sans marchandises, sans concentration des moyens de production, où chacun pourrait subvenir à (et satisfaire) ses besoins fondamentaux en dehors de toute exploitation et de tout processus de valorisation. « La contradiction est une contradiction interne du capital global (…) et non pas une contradiction qui mènerait au-delà du capitalisme », prévient Kurz : voulons-nous un socialisme sans exploitation ou un génocide économique mondial dans un cadre seigneurial ? Socialisme ou barbarie ?

Par Armelle Campagne

 

AFFAIRE DIEUDONNE. L’humoriste Dieudonné force les néo-fascistes à se démasquer

Code Noir pour tous ?

Allain Jules

Par Robert Bibeau

code noirEn France, la plupart des gens croient assurément que le fascisme de demain prendra exactement les allures des partis NAZI et des partis fascistes européens des années 1930.  D’immenses légions de militants armés déambulant au pas de l’oie, casqués. Que nenni. Il est plus probable que le nouveau fascisme prendra la forme d’un État policier qui assumera lui-même, par en haut, la suppression des libertés fondamentales et la mise aux pas de toutes les résistances (y compris des résistances délinquantes) sous les applaudissements frénétiques de la petite, de la moyenne et de la grande bourgeoisie. L’affaire est déjà lancée et l’État policier français se fait la main sur un humoriste petit-bourgeois qui ose lui résister.

Voir l’article original 866 mots de plus

Newsweek le manipulateur

Newsweek le manipulateur, le merdia USA … qui omet de citer les succès des Français … chercher les erreurs …

Comment un français a sauvé GM et Chrysler de la crise.

Il s’appelle Xavier MOSQUET. Il est Senior Vice-Président du Boston Consulting Group. Il a sauvé l’industrie automobile américaine en quelques mois. Comment a-t-il fait? Peut-on faire pareil en France?

Quand GM et Chrysler perdaient 40 milliards de dollars en 2008 …

En 2008 ces constructeurs américains étaient dans une crise bien pire que celle que Peugot et Renault connaissent actuellement. Depuis 20 ans ils subissaient la concurrence des constructeurs japonais et coréens, une période au cours de laquelle ils avaient perdu la moitié de leur marché. (20 milliards de pertes pour GM en 2008).

Chrysler a repris +30% de part de marché

Et pourtant aujourd’hui ces 2 groupes sont redevenus conquérants : ils augmentent leurs ventes et reprennent des parts de marché : +2% pour GM et +30% pour Chrysler !

L’historique des faits

Fin 2008 : GM et Chrysler contactent le gouvernement américain : les comptes étaient dans le rouge, plus d’endettement possible auprès du privé, seul l’Etat pouvait les aider. C’est à ce moment qu’intervient Xavier MOSQUET

Deux dossiers distincts

Pour Chrysler la situation était grave, mais avec simplement du financement et un plan de restructuration adéquat, l’entreprise pouvait s’en sortir.

Pour GM le niveau d’endettement était tel que seule une nationalisation pouvait sauver l’entreprise !

L’Etat a donc accepté d’aider ces entreprises automobiles. Mais avec des conditions : qu’un plan de restructuration efficace soit mis en place.

1- L’abandon de l’emploi à vie pour leurs employés (Il faut savoir que les syndicats avaient réussi à négocier l’emploi à vie en 1980, aux USA !).
2- Une baisse des salaires (67 à 49 dollars de l’heure)
3- La fermeture d’usines non rentables

Les syndicats pourtant très puissants ont accepté la plupart des réformes. Mis au pied du mur, ils ont su prendre les bonnes décisions à court terme. En parallèle, ils ont négocié intelligemment sur le long terme en gardant des parts de l’entreprise et un intéressement aux profits.

Dès mars 2009 l’Etat Fédéral Américain rachète 67% de GM et prête 15 milliards à Chrysler.

Aujourd’hui les 2 groupes sont profitables. Ils augmentent leurs ventes et leurs parts de marché. Ils reversent aux salariés des bonus de plusieurs milliers d’euros. Les syndicats sont actionnaires et intéressés aux profits.

Et en France, quel avenir pour l’industrie automobile ?

Tout est encore faisable. Les 2 entreprises sont en bien meilleure situation. Mais il faut agir, s’inspirer sans copier et trouver une solution à la française. Mais sans démagogie. Sinon Peugeot sera racheté par … GM qui a déjà un pied dans l’entreprise et Renault par … NISSAN qui va devenir un partenaire peut-être un peu trop puissant.

source et suite = http://www.webdealauto.com/newsletters/mag0313.html

http://www.newsweek.com/search/site/xavier%2520mosquet

http://www.newsweek.com/search/site/mosquet

Juifs de France, réveillez-vous !!! Votre pays est en danger

nous sommes tous en danger a cause de l’ intolérance qui nous gouverne.

Réseau International

56a528_f6b45411ce81357791b0b6bb68fa7126.jpg_1024N’est-il pas temps de comprendre enfin que l’on se sert de vous, comme ça a été le cas depuis toujours ? Voici un peu plus d’un siècle que vous êtes instrumentalisés par un groupe oligarchique qui n’a de passion et de foi que dans ses intérêts, vous  faisant parfois payer le prix fort pour renforcer ses plans. Il n’est pas besoin de décortiquer l’Histoire pour constater cette vérité tout au long de cette période.

Voir l’article original 901 mots de plus

La liberté ne se négocie pas : elle se prend.

Je synthétise votre critique : Putsch présenterait le coup d’État comme un débouché au ras-le-bol général. Cet appel au coup d’État militaire oublierait qu’en France « l’armée est légaliste ». Paradoxalement, vous reconnaissez ensuite la nécessité épisodique de recourir à la force lorsque les institutions sombrent dans un dysfonctionnement complet et irréversible. Ce coup de force doit reposer sur un projet, or cet aspect serait absent de mon livre. Considérant le bouillonnement contestataire des dernières semaines, vous concluez sur la nécessité d’un référendum pour l’indépendance de la France.

L’ensemble de votre argumentation est biaisée par la négation de mes postulats de départ, développés dans mon livre et sur lesquels vous entretenez un silence suspect. Je répondrai point par point.

1. Nous sommes confrontés à une situation exceptionnelle, face à un gouvernement discrédité et illégitime, procédant d’un régime noyauté par des éléments de subversion qui court-circuitent systématiquement le fonctionnement des institutions (cf. référendum de 2005), dans le seul but de dissoudre notre nation dans un magma mondialiste et cosmopolite.

2. La dissolution de la souveraineté nationale est une constante des gouvernements républicains. Et c’est la raison pour laquelle l’armée subit depuis des années des restrictions budgétaires qui menacent désormais d’annihiler son potentiel opérationnel et, conséquemment, sa mission de défense nationale.

3. Le légalisme que vous évoquez n’est en réalité que l’anesthésiant qui devrait neutraliser d’emblée tout recours à la force. Or, je le rappelle dans mon livre, aucun régime ne peut être renversé par la voie des institutions qu’il a lui-même mises en place pour se légitimer. Le coup d’État militaire est donc non seulement nécessaire, mais plus légitime que jamais.

4. Il manque un projet, dites-vous ? Vous faites curieusement l’impasse sur le dernier chapitre, au titre pourtant clair : restaurer l’État. La voilà, l’exigence formulée comme finalité du putsch. Celle du retour à une souveraineté intégrale qui libérera de nouveau les potentialités historiques de notre nation.

5. La conclusion de votre article est ubuesque. Vous proposez finalement « un référendum sur l’indépendance de la France ». C’est une blague ? Dites-moi, qui organisera ce référendum ? Qui peut croire une seconde qu’un quelconque gouvernement de ce régime pourrait soudainement se préoccuper de la souveraineté nationale ? Votre vision des choses est obsolète. Il n’y a rien à attendre de ce régime d’Occupation. Il n’y a pas à voter sur des évidences, car la liberté ne se négocie pas : elle se prend. Le putsch est donc l’ultime recours, un possible qu’il s’agit de rendre probable. Et s’il n’advient pas ? Eh bien, aux armes citoyens…

source et suite = http://www.bvoltaire.fr/vincentvauclin/liberte-se-negocie-pas-se-prend,37742

 

Jour de deuil pour la liberté

On peut ne pas connaître Dieudonné. On peut n’avoir que mépris pour la vulgarité, la bassesse et la sottise de son comique de ressentiment. On peut approuver les actions pénales qui le visent et les condamnations qui le frappent. Mais cette approbation et ce mépris ne sauraient justifier que l’on bouleverse le droit des libertés publiques pour le faire taire, et moins encore que l’on brandisse comme un trophée la censure qui lui est imposée. Bouleversement, c’est le mot, et bouleversement réalisé dans des conditions de désinvolture et presque d’insolence qui laissent pantois.

Le Conseil d’Etat fait certes ce qui lui plaît et ne cherche le fondement de ses décisions qu’en lui-même. A tout le moins, lorsqu’il a une jurisprudence établie et canonique, il ne la modifie que de façon réfléchie et souvent en plusieurs étapes. L’ordonnance rendue le 9 janvier 2014 de façon étrangement accélérée par un juge unique déroge à cette méthode. Le Conseil  renverse les principes de la liberté de réunion tels que consacrés par sa propre jurisprudence, l’une des libertés publiques cardinales qui inclut le droit des spectacles. Il rétablit la censure, que l’on croyait abolie. Il créée une instabilité juridique inquiétante pour les libertés et affaiblit du même coup l’autorité judiciaire, déjà bien mal en point.  

===

Au fond des choses, la proximité entre le Conseil d’Etat conseil du gouvernement et le Conseil d’Etat juge du gouvernement. Cette hybridation ne favorise pas l’indépendance, au minimum intellectuelle, des juges. Le risque de conflit d’intérêt est permanent, et le juge administratif souvent sensible aux commodités de l’action administrative. Là est même le principe de son existence. Mais les libertés publiques ? 

– Le juge judiciaire est précisément considéré comme le protecteur et le garant ordinaire de ces libertés. Il est aussi juge civil des dommages subis pas les particuliers et de la réparation qui leur est due. Il est également juge pénal, chargé de la répression des crimes et délits. Il apparaît que Dieudonné a été condamné à nombre de reprises pour des infractions, propos antisémites, incitations à la haine raciale… La plupart de ces condamnations sont devenues définitives. Pourquoi n’ont-elles pas été exécutées ? On sait que c’est le cas pour une partie importante des décisions judiciaires. Force est de constater la faiblesse des autorités judiciaires sur ce point, soit qu’elles n’assurent pas le suivi des condamnations prononcées, soit qu’elles ne disposent pas du concours nécessaire de la force publique.  

S’il a fallu en venir à des mesures d’interdiction préventive des spectacles de Dieudonné, en rupture et non à l’appui des principes républicains, c’est en large partie parce que les condamnations qui réprimaient ses comportements – dont on ne contestera certes pas qu’ils sont scandaleux, insultants et inacceptables – sont restées lettre morte. En d’autres termes, la faiblesse de la justice, faiblesse au moins tacitement appuyée par les autorités publiques, entraîne les débordements du gouvernement. Elle les entraîne, elle ne saurait les justifier. 

Les termes excellents du président de la Ligue des droits de l’homme, M. PierreTartakowski, qui condamne ces procédures, doivent être médités par tous ceux qui sont attachés aux libertés publiques. Et pour conclure, on peut citer un autre imprécateur que Dieudonné, flottant lui aussi entre comique et politique, Coluche, qui constatait en substance : il est bien gentil, le président de la République, il nous laisse nos libertés – parce que s’il les supprimait, personne ne protesterait. 

 

Serge Sur
Professeur émérite de droit public à l’Université Panthéon-Assas

Robert Faurisson a-t-il raison (bis)?

https://raimanet.wordpress.com/2013/05/04/le-langage-politique-la-tromperie-organisee/
===
https://raimanet.wordpress.com/2013/03/17/tromperie/
===
« En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »
George Orwell : https://fr.wikipedia.org/wiki/George_Orwell

Mounadil al Djazaïri

Franchement je n’en sais rien, mais réfléchissons ensemble.

Les récents événements avec la circulaire Valls et les arrêts du Conseil d’Etat qui ont interdit des représentations du dernier spectacle de l’humoriste Dieudonné nous invitent à revisiter l’histoire et à l’écrire vraiment plutôt que de visiter et revisiter jusqu’à la nausée une prétendue mémoire façonnée au forceps..

« Le coup d’Œil sur l’Histoire, le recul vers une période passée ou, comme aurait dit Racine, vers un pays éloigné, vous donne des perspectives sur votre époque et vous permet d’y penser davantage, d’y voir davantage les problèmes qui sont les mêmes ou les problèmes qui diffèrent ou les solutions à y apporter ». (Marguerite Yourcenar).

 Il y a maintenant quelques années qu’on sait à peu près la vérité sur le massacre de Katyn, des milliers d’officiers de l’armée polonaise sommairement exécutés en 1940 dans une forêt près de Smolensk…

Voir l’article original 913 mots de plus