LLP – Les dessous scabreux de la décision historique du Conseil d’État

L’ ombre d’ une sombre affaire a venir … l’ ETAT ne peut pas tout faire … des jours sombres s’ annoncent …

CounterPsyOps

20140110-121324.jpg

Par Salim LAIBI

Le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative de la République, vient de rendre, à la suite de l’appel de Manuel Valls, une décision historique, en cassant la décision du juge administratif de Nantes qui venait de suspendre l’arrêté préfectoral interdisant le spectacle de Dieudonné.  Par cette décision, le spectacle a donc été annulé. Cette décision surprenante appelle les remarques suivantes :

  • L’affaire a été jugée par un juge unique,
  • Le juge choisi pour traiter ce dossier sensible est d’ascendance juive incontestée, ce qui ne garantit pas, loin s’en faut, la neutralité nécessaire pour un jugement devant être rendu dans la sérénité ; les accusations portées contre Dieudonné reposant sur son prétendu antisémitisme. Autant choisir Alain Jakubowicz ou A. Klarsfeld !

  • Le ministre de l’Intérieur, quelques minutes seulement après l’énoncé de l’ordonnance de référé du tribunal de Nantes, suspendant l’arrêté préfectoral, a fait savoir qu’il comptait saisir immédiatement le Conseil d’État…

Voir l’article original 469 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s