PANIQUE A BORD. Dieudonné, sa quenelle, la négraille complexée et les négriers

LE RETOUR DE LA TRAITE ET L ESCLAVAGE MODERNE SANS AUCUN DOUTE

Allain Jules

Violence verbale des ennemis des libertés. Vraie incitation à la haine raciale. Menace non voilée d’un ministre inculte et sous influence. Appel au meurtre. Silence assourdissant. Glissement vers le fascisme qu’on prétexte combattre. Restriction de la liberté d’expression pour une catégorie de personnes. Retour du Code noir. 

Voir l’article original 487 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s