Ils ne sont grands que parce que nous sommes a genoux.

SOUTIEN A DIEUDONNE CONTRE NOTRE ASSERVISSEMENT

J’aime bien Dieudonné en tant que comique exprimant des vérités, mais je le soutiens et j’appelle à le soutenir , car je trouve inacceptable et intolérable que des officines racistes et suprémacistes (sous le couvert « d’antiracisme »), utilisent l’harcèlement, les persécutions, la calomnie, la diffamation, la criminalisation, les pressions, le chantage à « l’antisémitisme » etc., pour nous faire taire… Des officines qui par ailleurs incitent quotidiennement à la haine, à la discrimination, à la répression, à la criminalisation de nos concitoyens musulmans.
Dieudonné est l’une des rares personnes à dénoncer le racisme de racistes, les inégalités de respect et de traitement entre les citoyens et à briser la conspiration du silence au sujet de l’assassinat de Saïd Bourarach en mars 2010 et l’impunité de milices qui depuis des années agressent des citoyens. Et comble de l’abjection, Dieudonné est aussi poursuivi, pour avoir, dans une vidéo, dénoncé le deux poids, deux mesures, entre une autre affaire et celle de l’assassinat de Saïd Bourarach.

===

Cela fait 68 ans que les gouvernements successifs à la solde des maîtres, s’emploient à verrouiller « la marmite » à grands renforts de lois Pleven, Fabius-Gayssot…et de lettres de cachet, pour faire passer à la trappe, en catimini, les « contrevenants »… Et voilà que 68 ans après, un humoriste Noir, fait péter la marmite et les caissons des marmitons esclavagistes, dans chacun de ses spectacles, en nous contant l’histoire, passée et présente, de notre asservissement…

===

J’ai été aussi lynché en 1980 par ces officines faussement antiracistes, par les médias et par leurs réseaux maçonniques.
J’ai été accusé de « terrorisme » et « d’antisémitisme », alors que je n’étais responsable que d’un petit cercle culturel du nom de « Présence évolienne ».Ils ont été jusqu’à essayer de me traduire devant la Cour de Sûreté de l’Etat (la peine de mort n’était pas encore abolie). On m’a tout fait, agressions en prison, sévices de la part de certains matons, nourriture souillée, excréments placés devant la porte de ma cellule, menaces de mort sur ma famille et moi, chantage, pressions… Propos racistes proférés à mon égard par un avocat de l’une des parties civiles… A chaque instruction, des centaines de nervis hurlaient : « A mort, à mort », à notre égard devant le palais de justice et tapaient sur le fourgon de police qui nous transportait. Plusieurs amis de l’époque ont été gravement blessés, un autre, vitriolé. http://www.aredam.net/vie-brisee.html Et rebelote en 2001, pour la diffusion d’une bulle dessinée dont j’étais l’auteur, contenant un commentaire de l’actualité, mais là, d’une toute autre façon : tabassage et sévices policiers, insultes racistes silence totale des médias et de la » ligue des droits de l’homme », trahisons de mon avocat et j’en passe.

===

source et suite = http://www.alterinfo.net/SOUTIEN-A-DIEUDONNE-CONTRE-NOTRE-ASSERVISSEMENT_a98365.html

https://raimanet.wordpress.com/2013/03/17/la-servitude-volontaire/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s