ETATS-UNIS/ISRAEL : Jonathan Pollard: l’espion de la discorde

Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a réalisé, ces jours-ci,  sa 10e visite en Israël et dans les Territoires palestiniens. Mais cette fois, une pétition de 106 parlementaires israéliens l’attendait lors de sa rencontre avec le président de l’Etat hébreu, Shimon Peres, réclamant la libération de Jonathan Pollard. Cet ancien analyste de la marine américaine est incarcéré depuis près de trente ans pour « espionnage ». Son sort déchire toujours les relations israélo-américaines. Récit de son histoire.

Des milliers de documents copiés

===

Des relations israélo-américaines tendues

===

Le nœud du dossier Pollard semble résider autour de deux points. D’un côté, certains estiment que les faits reprochés à Pollard, en termes juridiques, ne valent qu’une peine  allant de cinq à dix ans de prison, tandis que d’autres exigent la perpétuité. A cela, s’ajoute le statut des relations entre les Etats-Unis et Israël. A l’époque de l’épisode dit « d’espionnage », les deux pays étaient des alliés, et la notion d’espionnage était donc discutée. De ce fait, les documents transmis n’étaient pas qualifiés par les acteurs avec la même dangerosité pour la sécurité des deux pays. Reste une question : quels étaient les enjeux de cette affaire – et donc la teneur exacte des documents volés ? En résumé, à quoi servait Jonathan Pollard ?

Par Najet Benrabaa

source et suite = http://www.rfi.fr/mfi/20140103-jonathan-pollard-espion-americain-israelien

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s