QUENELLE. Photo: La LDJ ira en burqa dans toutes les FNAC de France et de Navarre.

La « quenelle » vivra, la quenelle « vaincra », c’ est l’ histoire de la France …

https://raimanet.wordpress.com/2013/06/05/une-collusion-medias-gouvernement-et-ldj-est-elle-plausible/

Allain Jules

Le langage des signes sera-t-il finalement encadré ? Faut-il en rire ou en pleurer ? Quand on arrive à croire en ses propres mensonges, c’est que, l’état de décomposition mentale est très avancé. Que peuvent les anxiolytiques, les barbituriques, les carbamates ou méprobamates voire les benzoxazines ? Visiblement, rien. S’agit-il  d’un excès de mélatonine qui provoque ainsi de l’anxiété et des troubles du comportement ? Le délirium tremens de certains devrait les conduire en observation. Hier, pince-sans-rire, le journal Le Monde intitulait son article tentant de disculper le gang des barbares lyonnais, « Expédition anti-« quenelle » : « ces jeunes vivent ce geste comme une insupportable provocation ». Au-delà de la chialerie morbide et mortifère mise en avant par la Licra, on est vraiment en plein délire. Les « qui » poussent ces jeunes à se noyer ainsi dans l’irrationnel ? On vit vraiment une époque formidable, quand on voit cette hystérie collective des politiques, des médias et des

Voir l’article original 612 mots de plus

La Quadrature du Net

 

Édito

Bonjour à toutes et à tous !

Un nouveau pas vers la généralisation de la surveillance des communications sur Internet vient d’être franchi en France. Malgré les révélations d’Edward Snowden et les alertes de nombreuses organisations, le Parlement a adopté la loi de programmation militaire, dont l’article 20 porte gravement atteinte à nos droits fondamentaux. Celui-ci ouvre la porte à une surveillance largement étendue des informations et documents sur Internet, y compris par la sollicitation du réseau en temps réel et avec la participation des opérateurs de télécommunication et de services Web, pour des finalités dépassant très largement les impératifs de la défense et la sécurité nationale, et ce sans contrôle du pouvoir judiciaire. La forte mobilisation citoyenne contre ce texte n’aura pas suffit à faire entendre à nos représentants au Parlement l’urgence de dépasser les clivages politiques et la discipline de groupe pour s’opposer à ce dangereux texte. Les semaines et mois à venir nous offrirons de nouvelles occasions de débattre et d’affirmer notre opposition à la surveillance et la nécessité de protéger notre vie privée. En attendant, des citoyens soutenus par La Quadrature du Net ont démarré un site Internet d’information proposant de nombreuses solutions et outils pour la réappropriation et la protection de nos données personnelles.

Toujours en France, ces dernières semaines ont été marquées par une inquiétante multiplication des projets législatifs qui permettraient la censure d’Internet s’ils étaient adoptés (dans la loi sur la consommation, dans la proposition de loi dite contre le « système prostitutionnel » et dans le projet de loi « pour l’égalité entre les femmes et les hommes »). Même lorsqu’elles reposent sur une décision du pouvoir judiciaire et a fortiori lorsqu’elles reposent sur des décisions d’acteurs privés, ces mesures comportent des risques techniques intrinsèques de surblocage et porteraient atteinte de manière disproportionnée à la liberté d’expression. Dans ce domaine également, le gouvernement actuel poursuit les dangereuses politiques répressives de ses prédécesseurs et s’obstine dans son entreprise de contrôle d’Internet. Avant l’adoption définitive de ces textes, nous devrons nous mobiliser et nous assurer le retrait des dispositions attentatoires aux libertés en ligne.

Au niveau européen, la proposition législative anti-neutralité du Net de Neelie Kroes, la commissaire en charge du numérique, est actuellement en cours d’examen et de discussion. Adoptée en l’état, cette proposition autoriserait les discriminations commerciales des communications en ligne et porterait gravement atteinte à la neutralité du Net, à la liberté de communiquer sur Internet, et à l’innovation. La modification de ce texte avant son adoption pourrait toutefois conduire à une vraie protection de la neutralité du Net, et garantir une application véritable et inconditionnelle de ce principe fondateur d’Internet. Il est donc urgent de nous mobiliser, et d’appeler les eurodéputés à corriger les nombreuses failles de cette proposition, afin que le texte final constitue une réelle avancée nos droits et libertés.

Nous le voyons, nous sommes aujourd’hui confrontés à des choix extrêmement importants pour l’avenir de nos sociétés : surveillance ou vie privée ? Neutralité du Net ou discrimination de nos communications ? « Copywrong » malade attaquant le public, ou réforme du droit d’auteur consacrant nos pratiques culturelles ? Ces choix auront un impact radical sur notre rapport aux technologies, au pouvoir, et sur la société dans son ensemble. Nous le savons tous. Nous savons aussi que, sans une action résolue des citoyens et d’associations telles que La Quadrature du Net, les pouvoirs politiques et économiques en place suivront leur ligne de plus forte pente, celle qui conduit vers le pire. C’est pourquoi nous sollicitons à nouveau votre soutien, qui permet à La Quadrature d’agir depuis plus de 5 ans maintenant.

Enfin, La Quadrature du Net tient en ce moment même une assemblée permanente au 30eme Chaos Communication Congress. N’hésitez pas à venir y discuter en dégustant une délicieuse tasse de thé si vous avez la chance de participer à cet événement.

 

GÉNÉRAL

NEUTRALITÉ DU NET

CENSURE ET BLOCAGE DU NET

HADOPI – DROIT D’AUTEUR

LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE

VIE PRIVÉE – SURVEILLANCE

ACCORDS COMMERCIAUX – TAFTA – CETA

CALENDRIER

  • 27-30 décembre : 30C3
  • 13 janvier : Vote du projet de résolution sur la copie privée
  • Mi-janvier : Votes des commissions saisies pour avis sur la proposition anti-neutralité du Net de Neelie Kroes
  • 20 janvier : Sous réserve de son dépôt, examen au Sénat du projet de loi relatif à la géolocalisation
  • 21 janvier : Intervention de Jérémie Zimmermann au FIC 2014
  • 22 janvier 2014 à 21h : Conférence de Lionel Maurel et Philippe Aigrain « Création, partage et droit d’auteur à l’ère d’Internet » à la Cantine
  • 22-23 janvier : Examen des amendements au rapport de Castillo Vera sur les propositions anti-neutralité du Net de Neelie Kroes
  • 27 févier : Vote de la commission ITRE sur la proposition anti-neutralité du Net de Neelie Kroes
  • 10-14 mars : 4eme cycle de négociations de TAFTA à Bruxelles
  • 2 avril : Vote final en session plénière sur la proposition anti-neutralité du Net de Neelie Kroes

Participer

Vous pouvez aider La Quadrature en diffusant ses publications sur vos blogs, par Twitter, Identi.ca, vos réseaux sociaux, listes de discussion… Bref, en « buzzant ».

Vous pouvez également participer à notre liste de discussion ou échanger sur notre chat (ou directement sur notre canal IRC : #laquadrature sur irc.freenode.net).

D’autres façons concrètes d’aider sont proposées sur le wiki de La Quadrature. Enfin, si vous en avez les moyens, vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don.

Pour vous inscrire à la newsletter, envoyez un email à actu-subscribe@laquadrature.net
Pour vous désinscrire, envoyez un email à actu-unsubscribe@laquadrature.net

Loi du 30 juin 1881 sur la liberté de réunion.

Article 1

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

Les réunions publiques sont libres.

Elles peuvent avoir lieu sans autorisation préalable, sous les conditions prescrites par les articles suivants.

Article 2,3,4 (abrogé)

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927Article 5

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

La réunion électorale est celle qui a pour but le choix ou l’audition de candidats à des fonctions publiques électives, et à laquelle ne peuvent assister que les électeurs de la circonscription, les candidats, les membres des deux chambres et le mandataire de chacun des candidats.

Article 6

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

Les réunions ne peuvent être tenues sur la voie publique ; elles ne peuvent se prolonger au-delà de onze heures du soir ; cependant, dans les localités où la fermeture des établissements publics a lieu plus tard, elles pourront se prolonger jusqu’à l’heure fixée pour la fermeture de ces établissements.

Article 7 (abrogé)

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927) A(Loi 1901-07-01Article 8

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

Chaque réunion doit avoir un bureau composé de trois personnes au moins. Le bureau est chargé de maintenir l’ordre, d’empêcher toute infraction aux lois, d’interdire tout discours contraire à l’ordre public et aux bonnes moeurs, ou contenant provocation à un acte qualifié crime ou délit.

Les membres du bureau seront élus par l’assemblée.

Les membres du bureau sont responsables des infractions aux prescriptions des articles 6 et 8 de la présente loi.Article 9

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

Un fonctionnaire de l’ordre administratif ou judiciaire peut être délégué : à Paris, par le préfet de police, et dans les départements, par le préfet, le sous-préfet ou le maire, pour assister à la réunion.

Il choisit sa place.

Le droit de dissolution ne devra être exercé par le représentant de l’autorité que s’il en est requis par le bureau, ou s’il se produit des collisions et voies de fait.Article 10

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

Toute infraction aux dispositions de la présente loi sera punie des peines de simple police, sans préjudice des poursuites pour crimes et délits qui pourraient être commis dans les réunions.Article 11

Créé par Loi 1881-06-30 bulletin des lois 12e S., B. 644, n° 10927

L’article 463 du code pénal est applicable aux contraventions prévues par la présente loi. L’action publique et l’action privée se prescrivent par six mois.

Russie vs Occident

Quels que soient les accommodements diplomatiques, les statu quo, les modus vivendi passés et à venir entre Russes et thalassocraties – peuples de l’Hinterland contre peuples de la Mer – rien ne pourra à court terme changer les données structurelles conditionnant l’antagonisme qui opposent en ce moment même la Fédération de Russie et l’Union européenne… (appendice1) sur le Vieux Continent de la superpuissance nord-américaine. Une rivalité qui se situe bien au-delà du simple contrôle des ressources pétrolières du Bassin de la Mer Caspienne où de la mise sous tutelle de ces corridors de transit énergétiques que sont l’Ukraine et la Géorgie. Raison élémentaire qui en font a priori les sujets de cette intense concurrence qui réunit sur ces territoires Fédération de Russie et Alliance euratlantique. Deux blocs qui s’affrontent selon des stratégies indirectes, révolutions colorées, menées subversives et autres dirty tricks tout au long d’une ligne de séparation géostratégique partant de la Méditerranée et débouchant sur la Caspienne via la Mer Noire.

source et suite = http://www.geopolintel.fr/article780.html

Scandale dans le scandale en Turquie: la police protège al Qaïda!

cqfd : une histoire de poupées « turques » !!!

Mounadil al Djazaïri

Le chef du gouvernement turc, Recep Tayyip Erdogan a fait beaucoup pour contribuer à la chute du régime syrien. Or, non seulement ce régime est toujours en place, avec Bachar al-Assad à sa tête, mais il a engrangé et continue à engranger des gains substantiels aussi bien sur le terrain politique que sur le terrain militaire.

Tandis que le pouvoir du premier ministre turc est en train de vaciller, ébranlé par un scandale politico-financier de grande ampleur qui a déjà entraîné la démission de trois ministres et un profond remaniement du gouvernement.

En admettant qu’il ne soit pas contraint à remettre sa démission, on voit mal, dans ces conditions, comment M. Erdogan pourrait briguer un mandat présidentiel lors des élections de 2014 d’autant, nous dit-on, que le mouvement religieux de Fethullah Gülen est entré en opposition ouverte contre lui (Gülen avait contribué à la victoire électorale d’Erdogan).

Le scandale ne…

Voir l’article original 611 mots de plus

La France guidée inexorablement et à grands pas vers le fascisme

Réseau International

3234939_dieudonne_640x280La France, par le biais de son ministre de l’intérieur, suivant les directives de son président, veut classer les spectacles comme des ‘’réunions publiques’’. Mêmes les pires fascistes que la Terre ait jamais portés n’y avaient pas pensé ou n’avaient pas osé. En France on ose. Il suffit de pervertir les mots, ignorer leur sens, et jouer sur la perception primaire que pourrait avoir le plus abruti des demeurés de France, et il n’y a plus qu’à valider pour l’ensemble des français. Le pire c’est que ces derniers ne réagiront même pas, tellement c’est gros.

Voir l’article original 914 mots de plus

DIEUDONNE. Manuel Valls, le censeur, au comble du mensonge et de l’infamie.

« Quand avec la complicité d’un gouvernement de « traitres à la nation », qui ne sait que s’incliner devant les représentants d’une puissance étrangère hostile à la nôtre, des hordes de « nazis étoilés » exaltés et fanatisés, se permettent de donner libre cours à leur brutalité bestiale, prétendument au nom de la lutte contre le fascisme, c’est alors que nous atteignons au comble du mensonge entretenu par tous ces gens et les médias qu’ils manipulent… Mais l’histoire a sa logique, et celle-ci ne tardera pas à rattraper et pourchasser une fois de plus ces faussaires… Qui pourrait croire et espérer que les mêmes causes, telles que l’outrance et la tromperie, pourraient manquer et au nom de quoi, de produire tôt ou tard les mêmes effets…? Le temps ne sera jamais l’allié des faussaires qui seront tôt ou tard démasqués, et le plus tard pour eux, ne sera pas le mieux…

Allain Jules

vallsQue peut-on attendre d’un homme qui ment sur son curriculum vitæ (CV) ? Je ne sais pas si vous avez déjà consulté le CV de cet homme. Une vraie imposture. Enfin, l’homme qui a passé ces dernières semaines à insulter Dieudonné et surtout, en le calomniant, est-ce le même qui voulait plus de « blancos » à Evry ? Oui. Mais, le soi disant diplômé en histoire, ce qui est marqué sur son CV, sans mention de l’Université ni du niveau atteint se mue en dictateur, seule chose qu’il sait faire. Diplômé en histoire… mon oeil ! Voilà donc un cancre au pouvoir, qui veut avoir les pleins pouvoirs, oubliant que, s’il est venu en France, c’est bien pour s’exprimer, son père fuyant la dictature de Franco. Il serait certainement, vu son pedigree, entrain de cultiver des patates en Catalogne. Tiens donc, il veut censurer un homme de talent, aimé et…

Voir l’article original 532 mots de plus

SCOOP. Vidéo: Médiapart ne défend pas la liberté d’expression et gruge ses lecteurs

===
n’ayez crainte elle est en route ! quoi ? vous ne savez pas !
===
la fausse vraie quenelle … pardi
===
remboursement immédiat des aides indues aux citoyens de ce pays …

Allain Jules

mediapart

L’arrivée du site Médiapart avait fait croire que la liberté d’expression, et surtout celle d’informer, étaient enfin arrivées en France. Hélas. Vivant pourtant des subsides de leurs lecteurs et bien sûr des financements publics et par conséquent de nos impôts, le journal en ligne est finalement un faussaire, Edwy Plenel un faux dur…

Voir l’article original 142 mots de plus

Boycott des élections européenne : réponses aux objections.

 BOYCOTT DES ÉLECTIONS EUROPÉENNES : RÉPONSES AUX OBJECTIONS

Par le Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP).

Le 8 décembre 2013.

Le M’PEP, le 3 juin 2013, a diffusé un appel au boycott des élections européennes qui se tiendront le 25 mai 2014 :

http://www.m-pep.org/spip.php?article3332

Le 5 novembre, il diffusait un communiqué commun avec le PRCF et les Clubs Penser la France pour appeler au boycott :

http://www.m-pep.org/spip.php?article3447

Ces deux textes ont suscité un grand enthousiasme chez beaucoup de nos lecteurs. D’autres, en revanche, nous ont fait part de leurs objections. Celles-ci partent toutes de l’illusion que les élections européennes seraient des élections normales, démocratiques, légitimes, comme les autres. Certains de nos correspondants ne voient pas le caractère radicalement différent des élections européennes qui en fait une pure opération de propagande, une farce électorale contraire à tous les principes de la démocratie.

D’ailleurs, pour les élections européennes de 2009, plusieurs partis politiques avaient appelé au boycott :

Le Pôle de renaissance communiste en France (PRCF) :

http://www.initiative-communiste.fr/archive/appel-unitaire-pour-labstention-citoyenne-aux-europeennes/

L’Union populaire républicaine (UPR) :

http://www.upr.fr/actualite/france/dimanche-7-juin-2009-grace-au-boycott-commencons-a-remettre-les-pendules-a-l%E2%80%99heure

Le Comité Valmy :

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article254&var_recherche=boycott

Nous poursuivons ici le dialogue avec nos lecteurs en répondant à leurs objections :

1.- « Ce n’est pas démocratique, ou républicain, de ne pas voter, et pire, d’appeler au boycott d’une élection ».

2.- «  L’UE est légitime puisqu’issue de traités signés et ratifiés, ce n’est donc pas respecter la démocratie que de la déclarer illégitime et appeler au boycott de son parlement ».

3.- « Le parlement européen est peu efficace, mais il faut néanmoins que les antilibéraux puissent y parler et y être représentés. C’est aussi une source de fonds pour les députés et partis antilibéraux. C’est également une caisse de résonance politique et médiatique ».

4.- « Il faut constituer un groupe parlementaire euro-critique. Il faut y faire entendre notre voix  ».

5.- « Le combat est désormais essentiellement médiatique, et de toutes les forces anticapitalistes, seuls les députés élus arrivent à avoir un accès aux médias de masse afin de mener le combat. Il est donc plus essentiel que jamais d’avoir des députés, européens et nationaux, qui représentent ce courant ».

6.- « C’est une stratégie gauchiste qui renonce au combat électoral. Ce n’est pas une stratégie active ». « Les gens sont dépolitisés et s’abstiennent massivement. Il faut inverser ce processus, et non pas l’encourager en appelant à l’abstention. »

7.- « Il vaut mieux fédérer les forces euro-critiques, ou aider à choisir. C’est un moyen pour compter les forces des mouvements antilibéraux et anticapitalistes, sans la pression nationale du vote utile, afin de les encourager à ne pas abandonner le combat du premier tour ».

8.- « C’est rendre un grand service au FN, c’est irresponsable pour cette raison ».

9.- « Cela non seulement ne gênera pas les classes dominantes européennes, mais cela leur laissera même les mains libres » ; « Les classes dirigeantes ne font pas attention à l’abstention, peu leur importe, ils en profitent pour faire facilement passer leurs intérêts sans résistance parlementaire. Cela ne changera donc rien et ne pèsera pas. L’abstention n’a jamais réussi à obtenir le moindre résultat politique ».

source et suite = http://www.m-pep.org/spip.php?article3497

L’illusion d’une commission européenne « de gauche ».

L’ILLUSION D’UNE COMMISSION EUROPÉENNE « DE GAUCHE »

Par Bernard Cassen, secrétaire général de Mémoire des luttes, président d’honneur d’Attac, texte diffusé par le M’PEP avec l’autorisation de l’auteur.

Le 11 décembre 2013.

Commentaire

Bernard Cassen, dans son texte, explique bien que tenter « de faire croire aux électeurs que l’UE peut être ‘‘réorientée’’ pour devenir autre chose que ce qu’elle est actuellement relève d’une navrante naïveté ou de la mystification ». Il prend l’exemple de Martin Schulz, dirigeant du SPD allemand et actuel président du Parlement européen, candidat à la présidence de la Commission européenne.

La candidature d’Alexis Tsipras, dirigeant de la coalition grecque Syriza, au nom du Parti de la gauche européenne (PGE), relève de la même mystification. Rappelons que le PGE rassemble, entre autre en France, le Parti communiste français (PCF) et le Parti de gauche (PG). Il est présidé par Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon ayant récemment présenté sa candidature à la présidence. Une telle démarche contribue à légitimer le système de l’Union européenne.

source et suite = http://www.m-pep.org/spip.php?article3499