La dissolution de l’État-nation !…

Construire l’Europe c’est tuer les nations. Tuer les nations c’est les dissoudre. Dissoudre les nations c’est dissoudre les peuples et les États. Dissoudre les États et les peuples peut être réalisé à l’aide de deux outils particulièrement puissants :

l’immigration et l’euro.

CQFD.

source et suite =

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-dissolution-de-l-tat-nation–.aspx?article=5029338676H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat&mk=2

L’Etat s’attaque à la presse en ligne

La haute administration du ministère des finances a décidé d’appliquer à la presse en ligne un taux de TVA de 19,6 %, alors que la presse imprimée bénéficie d’un taux de 2,1 %. Cette mesure viole le principe d’égalité et de neutralité des supports affirmé par les pouvoirs publics depuis 2009. Visant des journaux numériques, notamment Mediapart, qui refusent toute dépendance de la publicité, des subventions publiques et des industriels privés, elle met en péril l’indépendance de la seule presse qui ne vit que du soutien de ses lecteurs.

Un an après le déclenchement de l’affaire Cahuzac, qui a conduit à la démission d’un ministre du budget fraudeur que soutenait sa haute administration, Bercy voudrait-il se venger à froid d’une presse trop indépendante ? Mediapart a reçu, ce mardi 17 décembre, par huissier un avis de contrôle fiscal portant explicitement sur la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) appliquée à notre recette unique, les abonnements de nos lecteurs. Avalisé, selon nos informations, au plus haut sommet de l’administration du ministère des finances, ce contrôle est déclenché en urgence sur ordre de la hiérarchie des inspecteurs concernés, avec un premier rendez-vous fixé vendredi 20 décembre, au plus près des fêtes de fin d’année.

===  Cet article est en accès libre. ===

Au moment où nous pensions avoir gagné notre bataille, nous préparant à construire en 2014 le cadre juridique et actionnarial d’un Mediapart pérenne, contrôlé par ceux qui le font et vivant de ceux qui le lisent, nous découvrons qu’il nous faut encore la mener, encore et toujours. Nous avons besoin de vous, plus que jamais. Pour qu’un moratoire fiscal leur impose de faire demi-tour. Pour que notre indépendance, dont vous êtes les seuls garants par vos abonnements qui nous font vivre, soit plus que jamais défendue.

source et suite = http://www.mediapart.fr/journal/france/171213/l-etat-s-attaque-la-presse-en-ligne

 

Dépénalisation des PV de stationnement : la polémique enfle

Réclamée par certains élus locaux et en passe d’être adoptée par le Parlement, la dépénalisation des PV de stationnement laisserait aux maires la liberté de fixer le montant des amendes. Une porte ouverte aux abus à laquelle s’oppose une majorité de Français. Allez-vous payer plus ? Explications.

La loi telle qu’elle existe actuellement est la suivante : que vous habitiez à Paris, Lyon, Nantes ou Strasbourg, si l’agent ne voit pas de ticket valable sur le tableau de bord de votre véhicule stationné sur une place payante, il vous en coûtera 17 euros. Ni plus, ni moins. En France, tout le monde est égal devant le PV. Problème : dans certaines grandes villes et particulièrement à Paris, cette amende n’est plus assez dissuasive. C’est la raison pour laquelle la dépénalisation du PV de stationnement est actuellement à l’étude auprès des élus.

Mise en application en 2016

Cette nouvelle loi, dont la mise en application est prévue pour 2016, donnerait le pouvoir aux communes de gérer le stationnement sur leur territoire, en fixant son prix et en pouvant confier son contrôle à des sociétés privées et non plus aux forces de l’ordre. Une mesure qui soulève la polémique et inquiète les associations d’automobilistes en raison de dérives potentielles, avec un risque d’explosion des tarifs du stationnement et du montant des amendes. D’ailleurs les Français ne s’y trompent pas : d’après un sondage Ifop paru l’été dernier, 63 % d’entre eux se sont déclarés contre cette loi de décentralisation.

Que pensez-vous de cette mesure ? Peut-elle permettre une meilleure harmonisation du stationnement en France ou risque-t-elle au contraire d’amener à des dérives ?

source = http://www.infos-automobile.fr/2013/12/depenalisation-des-pv-de-stationnement-la-polemique-enfle.html#xtor=EPR-133

 

Les promoteurs du désordre ukrainien

Pendant que les médias nous saoulent avec les funérailles de Mandela, s’essayant à faire monter la sauce d’une nouvelle idolâtrie cosmopolitiste, des événements d’une gravité extrême se déroulent en Ukraine, berceau légendaire de la Russie. Là où Rùs et Varègues qui, après avoir traversé des mers tempétueuses et franchi les détroits, remonté de vastes fleuves, débarquèrent de leur navire à fond plat pour fonder de nouveaux royaumes. Demain la guerre civile ? Peut-être pas, mais la répétition, avec un réel potentiel de violence, de la Révolution orange de novembre 2004 ne laisse pas d’inquiéter. Surtout dans le contexte d’un Levant toujours incandescent et des ennemis de la paix qui ne désarment pas à Riyad, à Paris, à Tel-Aviv, à Washington.

source et suite = http://www.geopolintel.fr/article776.html

L’économie française est en faillite

Etant donné que l’économie française est en faillite, que l’industrie se meurt et que l’emploi est précaire, et alors que nos politiques continuent d’endetter le pays, il devient urgent de requalifier les termes du contrat de travail à durée indéterminé. Michel Sapin veut lutter contre la précarité des salariés : la fin du CDI a accouché d’une mesure de communication par la falsification de l’appellation du nouveau contrat de travail. Bien évidemment notre ministre le propose à titre de remplacement des contrats temporaires ou saisonniers. Mais la réalité est tout autre : le contrat d’intermittent sera testé à titre expérimental selon les accords des conventions collectives auprès d’activités non saisonnières. En finalité on constate que ce contrat s’adapte à la piètre économie française, vu que les entreprises n’ont plus de cahier de commandes remplies, et qu’il en coûte aux patrons de licencier les salariés, c’est une mesure de requalification des CDD et autres contrats d’intérim. Il est bon de rappeler que la dérèglementation du travail a commencée par les accords sur les 35 heures.

source et suite = http://www.geopolintel.fr/article772.html

ESPIONNAGE. Etats-Unis versus Allemagne : Angela Merkel compare la NSA à la Stasi

Allain Jules

Dans un échange révélé par le New York Times, la chancelière allemande, furieuse, aurait dit au président américain Barack Obama, ce qu’elle pensait du plus profond d’elle. Accusant les États-Unis avec force, elle a signifié à Obama son indignation, comprant même la NSA à la Stasi, l’omniprésent et tout-puissant organe de la police secrète de la dictature communiste  de l’ex Allemagne de l’Est , où elle a grandi.

Voir l’article original 165 mots de plus

Joyeux Noël Messieurs les Députés, et au revoir

Réseau International

an-faceVous n’avez pas encore reçu votre lettre de licenciement car on ne licencie pas un élu de la République, mais je suis au regret de vous annoncer que vous n’êtes plus d’aucune utilité puisque désormais les décisions concernant l’avenir de notre nation se prennent sans que vous soyez consulté. 

Voir l’article original 1 303 mots de plus

Ukraine : la Russie va sauver le pays du défaut de paiement

 

 

Réseau International

378409267ccde7b8886d6cf9aed7d516-0-628-422-3374837La Russie a l’intention d’investir 15 milliards de dollars dans les titres du gouvernement ukrainien et de réduire temporairement le prix du gaz qu’elle lui vend d’une fois et demie.

C’est à ces conclusions que sont arrivés le président ukrainien Viktor Ianoukovitch et le président russe Vladimir Poutine.

Voir l’article original 425 mots de plus

Historique ! 10 organisations politiques issues de 7 pays européens s’associent pour sortir de l’euro et de l’UE

Réseau International

tumblr_mxaxhn2sqt1s49o09o1_1280La réunion d’Athènes, organisée par l’EPAM les 30 novembre et 1er décembre 2013, a rassemblé des centaines de participants et les représentants de 10 mouvements ou organisations politiques émanant de 7 pays d’Europe.

Cette grande rencontre a permis la création d’une coordination internationale de tous les mouvements politiques démocratiques en Europe, qui dénoncent les oppositions de complaisance et tous les extrémismes, et qui veulent sortir sereinement et immédiatement de l’UE et de l’euro par application de l’article 50 du TUE.

Voir l’article original 374 mots de plus