pourquoi le président ne dit toujours pas la vérité

Le nombre de chômeurs a reculé de 20 500 en octobre. Sauf que le président a fait des commentaires tellement alambiqués hier que l’on ne comprend plus très bien si la courbe du chômage va s’améliorer ou pas et surtout quand.

La précision Élyséenne venait recadrer des propos du Président particulièrement désinvoltes. « Si le chômage ne baisse pas à la fin de l’année, il baissera bien plus tard… ». Les faits ne sont pourtant pas difficiles à assumer. Le chômage a reculé en octobre, c’est la première fois depuis avril 2011. Michel Sapin ajoute que le nombre de chômeurs de catégorie A a baissé en moyenne de 3500 personnes par mois ces trois derniers mois, alors qu’il avait augmenté de 18.270 au deuxième trimestre et de 33.070 au premier trimestre. Le chômage des jeunes recule également pour le sixième mois consécutif.

source = http://www.planet.fr/revue-du-web-chomage-pourquoi-le-president-ne-dit-toujours-pas-la-verite.498329.1912.html?xtor=ES-1-491513%5BPlanet-a-la-Une%5D-20131130

Voilà l’essentiel du résultat. C’est vrai que la moisson a un goût amer. Le chômage baisse mais elle s’explique, pour partie, par un changement de catégorie des chômeurs et par le chômage des jeunes, sans oublier le nombre d’emplois aidés qui augmente. Le gouvernement touche donc les effets des emplois d’avenir. Ca marche un peu mieux mais ça coûte tellement cher à la collectivité que mieux vaut ne pas s’en vanter trop fort.

Pour le reste, le nombre de chômeurs seniors (ceux qui ne sont plus éligibles aux emplois d’avenir) augmente et la durée du chômage s’allonge à plus d’un an. Au bout d’un an, les conseillers de Pôle Emploi estiment que le type est déclassé, très difficile à placer sur le marché du travail.

Il n’y a donc pas de quoi pavoiser et l’imbroglio des chiffres explique que le Président se soit un peu mélangé les pinceaux dans la description du tableau de l’emploi en octobre. On retiendra que ça ne s’arrange pas mais que ça pourrait s’arranger. Cette façon de promette des résultats impossibles à atteindre est un travers du président de la République qui horripile tous les milieux d’affaires.

« C’est insupportable », dit on a l’AFEP. Que le Président fasse la politique de ceux qui l’ont…

CHÔMAGE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s