Mer de Chine Orientale: une flotte chinoise quitte son port d’attache de Qingdao

Strategika 51 Intelligence

Le Liaoning, l’unique porte-avions de la République populaire de Chine a quitté son port d’attache de Qingdao, accompagné de deux destroyers lance-missiles, le Shenyang et le Shijiazhuang, ainsi que deux frégates pour une patrouille en Mer de Chine Orientale.

Ce mouvement intervient moins de 48 heures après le survol de la zone d’identification aérienne mise en place la semaine dernière par la Chine dans la région par deux bombardiers stratégiques US de type B52 sans en aviser les autorités chinoises.

L’armée chinoise a commenté l’incident en soulignant que le vol des deux appareils a été suivi de très près par ses systèmes de défense. Geng Yansheng, porte-parole du ministère chinois de la défense a confirmé des informations faisant état du suivi des deux B52 US par près d’un millier de radars de la défense antiaérienne chinoise:

« Nous avons suivi et surveillé tout le processus et assuré l’identification instantanée des…

Voir l’article original 178 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s