REVOLUTION ARABE. Afrique: après l’enfumage, le début de la grande désillusion

Allain Jules

tunisiIls exhalent enfin le parfum nauséabond à eux proposé, ces effluves enivrantes qui portèrent au pouvoir, les Frères musulmans. De Tunisie en Égypte, en passant par la Libye, qui est un cas particulier avec la plus grande manipulation médiatique qui soit. Pas besoin de faire la radioscopie actuelle de ces sociétés, malgré les cochonneries des médias occidentaux, rien n’y fait. Comme le disait le sage Haoussa, « le mensonge peut courir cent ans mais la vérité le rattrape en un jour ».

Voir l’article original 646 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s